L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 23 octobre 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2018
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Les idoles renversées
Christophe Donner   L'Empire de la morale
Grasset 2001 /  19.39 € - 127 ffr. / 326 pages
Flore 2001
ISBN : 2 246 59291 7
Imprimer

Romancier, cinéaste, reporter, écrivain pour enfant, Christophe Donner a fait aussi, comme beaucoup d'autodidactes, profession d'opposant. Dans un pamphlet paru en 1998, il dénonçait l'imagination, "ce poison qui infeste la littérature". Aujourd'hui, il s'attaque dans L'Empire de la morale à ce qu'il considère comme les plus grandes impostures du XXe siècle : le communisme et la psychanalyse.

Une double aversion qui lui vient d'une enfance perturbée. Adolescent en proie à des hallucinations, le narrateur, Christophe, est en effet envoyé se faire soigner dans un centre spécialisé par sa mère, psychanalyste, laquelle est au même moment en train de se séparer d'un père fervent partisan du communisme. Rapidement, l'adolescent porte un regard extrêmement critique et argumenté sur les deux idéologies qui gouvernent ses parents.

L'Empire de la morale est un roman tout feu tout flamme qui livre au bûcher Freud et Lénine. Donner assène que Freud a interprété l'histoire d'Oedipe à l'envers et que l'inconscient est "une chimère maléfique destinée à semer la zizanie entre les humains". A propos de Lénine, il démontre que "c'est la syphilis qui a fait de ce personnage médiocre un des hommes les plus catastrophiques de tous les temps". Ce livre passionné ne manquera pas de susciter de vives réactions chez les partisans comme chez les détracteurs de ce que Donner désigne comme des "tyrannies".

Règlement de comptes, certes, mais aussi, avoue l'auteur, lettre adressée à sa mère comme l'était déjà son premier roman, Petit Joseph. Une correspondance qui restera à sens unique... Si l'histoire qui se déroule ici est inventée, précise-t-il, l'hallucination est autobiographique comme les perturbations auxquelles il fut en proie et que ses parents ont ignorées.

Reprenant certains arguments développés dans son pamphlet, Christophe Donner s'interroge aussi sur la part de romanesque et d'autobiographie dans le roman, sur la valeur-même de ce genre littéraire qu'il situe " en dessous du témoignage". Contradiction du romancier Donner ? On y verra plutôt une façon d'envisager la fiction en n'hésitant pas à bouleverser les traditions.


Ariane Charton
( Mis en ligne le 29/10/2001 )
Imprimer

Ailleurs sur le web :
  • Lire le premier chapitre sur le site des éditions Grasset
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd