L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 20 juin 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2018
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

L'histoire se lit aussi dans un dessin
Béatrice Wilmos   L'Album de Menzel
Flammarion 2010 /  18 € - 117.9 ffr. / 215 pages
ISBN : 978-2-08-122334-9
FORMAT : 13,4cm x 20,9cm
Imprimer

En 1955, à Berlin, en allant rendre visite à un ami, Sebastian Uhlworm, restaurateur de tableaux, Anna, elle aussi restauratrice, prend connaissance d’une invitation à une exposition de la National Gallery sur «Les dessins allemands des collections publiques et privées». L’illustration de l’invitation est la reproduction d’une aquarelle de Dürer que possédait son père. A partir de là, les souvenirs douloureux qu’elle croyait enfouis remontent à la surface ; nous la suivons dans l’évocation de son passé...

Quand notre mémoire se met en marche, elle ne ramène pas à la surface les faits de façon séquentielle mais plutôt par bribes, et Béatrice Wilmos a respecté cela. Plusieurs personnages surgissent et se croisent au cours de circonstances différentes et les souvenirs d’Anna se mettent en place pour nous peu à peu. Ce parti pris de narration permet de ne pas tout dévoiler et maintient l’intérêt et la curiosité jusqu’à la fin du livre.

Andréi Mayerov, russe, conservateur au musée de l’Ermitage, dessinateur, parcourt l’Allemagne à la fin de la Seconde Guerre mondiale pour rassembler et sauver un patrimoine artistique disséminé et abîmé. Il croise François Liévain, un prisonnier français qui a travaillé dans une ferme auprès du père d’Anna, il rencontre Anna qui partage avec lui la passion du dessin et de la restauration. A partir de cette trame, l’auteur nous fait vivre plusieurs aventures sur fond de guerre, de misère et parfois d’horreur.

Mais la grandeur d’âme de la plupart des personnages et le style délicat effacent les moments durs pour ne laisser place qu’à la beauté du texte, la finesse des sentiments et l’omniprésence du dessin, des gravures et de l’art, alors même qu’on aurait pu le croire oublié dans ce contexte de déchirures humaines.


Dany Venayre
( Mis en ligne le 28/05/2010 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd