L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 24 avril 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2018
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Entre Lima et Manhattan
Daniel Alarcón   La Guerre aux chandelles
Albin Michel 2011 /  22 € - 144.1 ffr. / 270 pages
ISBN : 978-2-226-21872-8
FORMAT : 14,5cm x 20,5cm

Traduction de Pierre Guglielmina
Imprimer

C’est par Lost City Radio que Daniel Alarcon s’est fait connaître des lecteurs français en 2008, avant qu’Albin Michel ne publie en ce début d’année 2011 ce qui constitue son premier ouvrage, La Guerre aux chandelles (paru à New York en 2005). Ce jeune écrivain, né en 1977, est originaire du Pérou, pays qu’il quitta avec sa famille dans sa première enfance, pour s’installer aux États-Unis. Et c’est donc en anglais qu’écrit celui qui est souvent présenté comme un membre important de la littérature sud-américaine contemporaine. Il s’agit d’ailleurs ici d’un recueil de nouvelles dont les personnages se meuvent entre les rues de Lima ou de Manhattan. Une double appartenance donc, pour Alarcon qui semble se situer à mi-chemin entre le péruvien plongé dans les difficultés de son pays et un latino intégré à la société new-yorkaise.

Les personnages de ces neuf nouvelles parcourent les deux métropoles comme dans une quête d’identité dont la réponse ne pourra venir que de la confrontation avec la société et le monde qui les entoure. Que ce soit le jeune garçon vivant dans les bidonvilles de la capitale péruvienne, dont le seul avenir semble résider dans la guerre entre bandes rivales, ou bien le jeune artiste de Lima invité à New York pour une exposition de ses œuvres et qui se sent plutôt considéré comme un éventuel immigré que comme un invité de marque. Dans la nouvelle éponyme, Alarcon donne les clés de l’itinéraire d’un liménien des années 70 et 80, partagé entre l’apprentissage politique qui, pour la jeunesse de l’époque, passait par le communisme, la guerre civile, la fuite dans la jungle et l’envie d’une vie de famille sans cesse menacée par les engagements.

Les nouvelles de Daniel Alarcon précipitent avec force leur lecteur dans les tourments de l’Amérique latine et de ses habitants. Les personnages se retrouvent ballottés entre une société qui aspire à plus de modernité et qui tend à s’occidentaliser, et la violence que ces évolutions produisent : la guerre, la sauvagerie, l’errance et la mort, l’exil parfois vers l’eldorado du nord.


Amélie Bruneau
( Mis en ligne le 04/02/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Lost City Radio
       de Daniel Alarcón
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd