L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 23 octobre 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2018
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Dantesque
John King   Prison house
Au Diable Vauvert 2018 /  23 € - 150.65 ffr. / 371 pages
ISBN : 979-10-307-0178-4
FORMAT : 13,0 cm × 19,8 cm

Diniz Galhos (Traducteur)
Imprimer

Accusé, jugé, condamné, jeté en prison, le narrateur bascule dans ce qu’il pense être un enfer, un enfer terrestre… américain. Il ne parle pas la langue du pays ; étranger, il est doublement emprisonné dans sa langue et dans cette prison au nom pourtant très anglais, Seven Towers. L’arrivée dans le monde de Dante est éprouvante, lourde de visions de violence, de viols, de torture… Mais passé une raclée donnée par les gardiens, il découvre un monde étrange, où des hommes un peu perdus tentent de survivre, loin des stéréotypes habituels.

A Seven Towers, le quotidien sent mauvais, odeurs rances des hommes, odeurs fétides des toilettes, odeurs grasses de la nourriture. La douche est une bénédiction, un moment de grâce… et rapidement, le narrateur s’habitue, rêve non pas de s’échapper, mais de purger sa peine dans une ferme. Un horizon sans doute… mais la prison le rattrape, et tel Dante, il va parcourir non pas les cercles de l’enfer, mais les blocs de la prison, Ulysse damné en quête non pas de rédemption mais d’amitié et d’espoir.

John King est l’un des maîtres du roman social : après Football factory et ses supporters, après Skinheads et ses chauffeurs de taxis fans de reggae, après White trash et ses infirmières shootées, ce nouveau roman explore une autre réalité, celle de la prison vue par un étranger. Et cette fois, pas de prisonnier tatoué, de plan d’évasion improbable, juste de l’humain, et des problèmes. La question qui se pose est simple ; comment survivre, comment rester humain ? Certains campent dans la violence, d’autres se réfugient dans les paradis artificiels ou le mysticisme ; le narrateur, lui, s’évade dans son histoire, ses souvenirs, ses fantasmes. Les réalités se confondent et le lecteur passe d’un monde à l’autre, de celui de la prison à l’inconscient du narrateur.

Comme d’habitude avec John King, la lecture est âpre, sans tabou ni concession au spectacle… mais l’auteur sait rendre le réel, l’atmosphère des blocs, la tension des hommes, l’angoisse et l’espoir, et bientôt, le lecteur se retrouve aspiré dans Seven towers comme dans la vie du narrateur, en quête de la seule question qui demeure : de quoi est-il accusé ?

Un roman fort, réaliste, loin des clichés du genre.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 05/10/2018 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd