L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 20 février 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2018
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Débuts dans la vie…
Philippe Joanny   Comment tout a commencé
Grasset 2019 /  19 € - 124.45 ffr. / 256 pages
ISBN : 978-2-246-81721-5
FORMAT : 14,0 cm × 20,5 cm
Imprimer

Premier roman de Philippe Joanny, auteur du Dindon «tragédie burlesque» et cofondateur de la revue Monstre, Comment tout a commencé est le récit d’une enfance et d’une adolescence, dans le Paris de 1979 et des années suivantes.

Enfance et adolescence qui se déroulent dans un milieu assez glauque. Le narrateur est l’aîné d’une famille de deux fils, enfants d’un couple à la Dubout : une mère, Annick, énorme, à la forte personnalité, et un père, Gérard, minable à tous points de vue, caractérisé essentiellement par sa veulerie : «Debout à côté de son maigrichon de mari, Annick, ses rondeurs comprimées dans sa gaine Playtex, se tient raide comme la justice». Le couple tient un hôtel médiocre, près de la gare de Lyon, dans une rue fréquentée, entre autres, par les prostituées et leurs clients. Ceux-ci sont éventuellement abrités pour quelques heures dans une chambre de l’hôtel.

Le récit débute avec l’interpellation à leur domicile de la mère, accusée de proxénétisme, et qui, impériale, revient quelques heures plus tard… Les deux fils ne saisissent pas tout de leur vie qui se déroule à hauteur de regard d’enfant, chacun a ses propres centres d’intérêt et ceux de l’aîné ne correspondent pas aux normes habituelles des garçons de sa génération.

Un jour, la révélation s’impose à lui : «Il a accepté de mettre un mot sur ce qu'il est. Il est homosexuel. Cette condition, il en a conscience, l’éloigne et l’isole des autres». D’autant qu’elle coïncide avec les débuts du SIDA, sur fond de vie politique française peu exaltante et de montée du Front National.

Philippe Joanny a écrit un récit d’apprentissage émouvant, qui par certains côtés fait penser au Mort à crédit de Céline.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 30/01/2019 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd