L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 19 juin 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Cherchez la femme
Claude Pujade Renaud   Chers disparus
Actes Sud 2004 /  21 € - 137.55 ffr. / 324 pages
ISBN : 2-7427-5140-8
FORMAT : 11 x 22 cm
Imprimer

Avec ses Chers disparus, Claude Pujade Renaud réussit le tour de force de réunir en un seul livre les biographies romancées de cinq écrivains majeurs de la fin du dix-neuvième et du début du vingtième siècles. Et comme si cela ne suffisait pas, elle trouve pour ce faire un angle d'approche formidable : le regard de leur femme. Des compagnes qui, leur célébrité de mari disparu, en retracent un portrait à la fois passionnant et émouvant.

De Jules Michelet à Jack London, en passant par Robert Louis Stevenson, l'auteur de l'Ile au Trésor, Marcel Schwob, grand admirateur du précédent, et enfin Jules Renard, on est transporté sans temps mort de confessions en journaux intimes exhumés, de souvenirs ravivés en chagrins rentrés, de déclarations d'amour posthumes en petites frustrations. Cette traversée d'une époque littéraire est l'occasion de se refaire une culture générale sans qu'à aucun moment l'effort ne pèse. On en profite pour découvrir les liens insoupçonnés qui réunissent ces cinq écrivains, liens plus ou moins directs certes, mais qui ajoutent à la cohérence du projet.

La noblesse du livre tient à ce qu'aucune de ces cinq femmes d'écrivain ne semble jamais écrasée par le poids de celui avec qui elle a partagé sa vie. Nulle dévotion stérile. Pas d'admiration béate. Au contraire, et c'est ce qui les rend magnifiques, chacun d'elle paraît l'égale de l'homme aimé, sa pleine moitié. Muse parfois mais pas toujours, confidente, épouse, amante, mère, secrétaire, infirmière, elles remplissent à elles cinq toute la palette des rôles possibles sans renoncer à être d'abord elles-mêmes. Et la vision qu'elles donnent de l'écriture à travers l'écrivain, cette vision féminine tellement affûtée, si pleine d'amour et d'indulgence, ne manque jamais de lucidité. Toutes les cinq, sous la plume inventive de Claude Pujade Renaud, ont en commun l'intelligence et le courage.

Lisez le livre. Faites le lire autour de vous et échangez vos impressions. Les femmes réagissent-elles différemment des hommes à sa lecture ? Lequel de ces cinq portraits vous a le plus plu ? Quelle est la part du vrai et qu'est-ce qui relève de l'imagination romanesque ? Laquelle de ces femmes vous émeut particulièrement ? Fanny Stevenson, qui installe son grand Ecossais de mari sur une île du Pacifique pour protéger sa santé ? Ou bien Mme Michelet - la joliment prénommée Athénaïs, adulée par le prolifique historien, mais si rétive à l'amour physique ? Peut-être aimerez-vous mieux le récit de Marie Morneau - celle que Jules Renard surnomme Marinette ou Rinette, et qui découvre après sa mort les égarements sexuels de son écrivain avec des filles de petite vertu ? A moins que vous ne soyez sensible à l'abnégation de Charmian London, secrétaire dévouée du grand Jack et baroudeuse avec lui sur le Snark, qui supporte dignement les excès de boisson et la rapide décrépitude physique de son homme ?

La fidélité de Claude Pujade Renaud à la biographie des auteurs - dont on imagine le travail de documentation qu'elle a nécessité, et l'intelligence de son jeu avec la réalité - cette subtile liberté d'invention qui se glisse dès que possible pour combler les blancs de l'histoire officielle, n'ont d'égal que sa capacité à tenir le lecteur en haleine sur un sujet a priori sans intrigue. Avec en prime dès le livre refermé, une incitation à poursuivre le voyage en se lançant dans une double cure culturelle pour la rentrée : un plongeon dans les biographies officielles des cinq écrivains; et une lecture - ou une relecture - de leurs œuvres respectives. Et pour commencer, ces fameux carnets personnels dont les passages, savamment retranscrits au fil du livre, donnent immanquablement envie d'en savoir plus.


François Gandon
( Mis en ligne le 01/09/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd