L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 17 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Un homme seul
Niels Fredrik Dahl   L'Eté dernier
Actes Sud - Lettres scandinaves 2007 /  19 € - 124.45 ffr. / 173 pages
ISBN : 2-7427-6543-3
FORMAT : 11,5cm x 22,0cm

Traduction de Céline Romand-Monnier.
Imprimer

Un homme raconte son amour pour sa femme, Siri, un amour à l'intensité tout adolescente mais ouatée par la lenteur de la maturité, et les ambiances sans âge d'un paradis perdu, loti au creux d'un fjord... Une maison entourée d'un jardin où, suivant les préceptes de Vita Sackville-West, le narrateur a patiemment fait pousser des buissons couleur d'albâtre, et coule une vie tranquille, presque retirée, lovée dans ce couple qui lui importe plus que tout. Un seul compagnon, le chien, Ragg, à qui il apprend les aboiements jappés dans toutes les langues...

«Je ne sais pas, mais parfois je me dis qu'elle est inépuisable, qu'elle a été dotée d'une capacité particulière à se renouveler sans se perdre. Etre touché par elle, être embrassé par elle, être en elle, l'avoir cambrée dessous, dessus ou sur le côté – c'était si neuf et si éternel à la fois qu'une fois entré j'aurais trahi n'importe qui et n'importe quoi pour avoir le droit de rester là pour toujours.» (p.28)

Des confidences au passé sur une vie simple et belle, interrompue lorsque ce dernier été éponyme s'est endormi dans l'hiver. On comprendra progressivement, pourquoi, comment, ce lien, sensuel, sexuel, spirituel, s'en est allé. Banalité d'une histoire que rehausse l'écriture de Niels Fredrik Dahl, une plume qui dit le superbe isolement de ces existences sises au Grand Nord, ainsi que les tourments d'un homme. On avait rarement dit avec autant de justesse un spleen si masculin, à la fois viril et brodé de tendresse, sexuel, maternel, veule, désabusé.


Bruno Portesi
( Mis en ligne le 16/05/2007 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd