L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 19 septembre 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2018
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Schang d’honneur
Laurent Schang   Constat d’Occident
Éditions Alexipharmaque 2007 /  17 € - 111.35 ffr. / 137 pages
ISBN : 978-2-9525875-4-9
Imprimer

Son style, et plus encore ses sujets de prédilection, en hérisseront plus d’un. On pourra lui reprocher d’écrire comme un trentenaire immature, mal remis de la fascination qu’adolescent il entretenait pour l’hebdomadaire Troupes d’élite ; on lui fera perfidement remarquer que, pour un réformé de la Grande Muette, baser sa littérature sur des faits d’armes relève d’un refoulement morbide, malsain, pire encore : suspect. Dont acte.

Il n’empêche que Laurent Schang a une plume, et son Constat d’Occident en atteste. Comment qualifier exactement les textes qui composent ce recueil ? Ce ne sont à proprement parler ni des nouvelles ni des portraits. Plutôt de brusques irruptions en plein théâtre des opérations. Des plongées au cœur même de l’Action. Et le confort du lecteur n’y est en aucun cas ménagé, quand il se trouve transporté aux côtés du Leutnant Ernst Jünger, pris à la nasse au fond d’un trou d’obus avec pour seul secours son Luger enrayé ; dans un bureau de GRH, durant l’entretien d’embauche d’une jeune recrue russe retour de Tchétchénie ; ou encore au sommet de l’immeuble où, ce 25 novembre 1970, Mishima, pédé sublime, admira pour l’honneur le rutilement de ses boyaux.

La plume de Laurent Schang est de la froideur d’une lame. Elle trempe, parfois un peu complaisamment mais en tout cas toujours avec intensité et sincérité, dans la boue et le sang. En rendant ainsi ses lettres de noblesse au récit de combat, par le biais fort peu coutumier du témoignage fictionnalisé, cet auteur redonne souffle à une littérature que l’on n’osait plus, que l’on ne risquait plus. Peut-être est-il même en passe de donner vie à un nouveau genre, que l’on pourrait appeler, faute de mieux, la «polémographie». On attend en tout cas avec impatience le grondement de son prochain blindé…


Frédéric Saenen
( Mis en ligne le 10/12/2007 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd