L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 20 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Littérature Américaine  
 

20000 lieues dans l’horreur
Mary Lynn Bracht   Filles de la mer
Robert Laffont 2018 /  22 € - 144.1 ffr. / 432 pages
ISBN : 978-2-221-19727-1
FORMAT : 13,6 cm × 21,6 cm

Sarah Tardy (Traducteur)
Imprimer

Hana est une plongeuse exceptionnelle : elle est une haenyeo, une pêcheuse en apnée de l’île de Jeju, en Corée. Là, les femmes plongent pour nourrir la famille, et constituent de ce fait une aristocratie enviée autant qu’une communauté soudée. Mais on est en 1943 et la Corée est alors japonaise… Pour sauver sa sœur, trop petite et qui l’attend sur la plage, des griffes d’un caporal japonais, Hana se sacrifie et est enlevée par des soldats… direction la Mandchourie et les bordels militaires pour cette jeune fille devenue «femme de réconfort», comme 250 000 de ses concitoyennes.

Hana quitte donc Jeju, l’Océan et la société des femmes, pour une vie terrifiante, entre viols et violence, sur fond de guerre. Soixante années plus tard, c’est cette petite sœur, Emi, qui décide de quitter son île pour commémorer le martyr des femmes de plaisir coréennes. Emi a vécu cette vie d’haenyeo et continue de la vivre en dépit de son âge… mais il y a en elle quelque chose qui demeure, un souvenir obscur de «quelqu’un d’autre»… un souvenir qui la ronge de l’intérieur et que la manifestation de Séoul va libérer, dans son cœur, dans sa tête et dans sa famille. En passant de l’histoire d’Hana à celle d’Emi, on passe de l’histoire à la mémoire refoulée, de la honte au traumatisme et à l’impossible résilience, de la guerre à une paix encore imparfaite entre Japonais et Coréens.

L’histoire des crimes de guerre du Japon est connue, mais le cas des femmes de réconfort est particulier, moins développé que d’autres pratiques car plus honteux pour la Corée et touchant à la reconstruction et à la virilité même du pays. Brassant une vingtaine d’années d’Histoire, depuis l’invasion japonaise jusqu’à la guerre de Corée, Mary Linn Bracht signe un roman très réussi qui, d’un chapitre à l’autre, nous entraîne dans les destins des deux sœurs, entre violence matérielle et traumatisme refoulé. Un ouvrage joliment écrit et bien traduit qui est d’abord un beau roman sur la guerre à hauteur de femme, et sur le quotidien d’un crime de guerre encore mal connu. Avec du souffle et une certaine retenue, pleine de tact, et qui rend la lecture facile, l’auteur évite les scènes convenues ou le paroxysme facile pour se concentrer sur la survie et sur ses échos à travers les générations.

Un roman réussi donc, et une histoire qui donne, malgré tout, envie d’espérer.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 09/07/2018 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd