L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 25 septembre 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2018
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Poches  
 

Arnaque et arnaqueurs…
Martin Suter   Le Dernier des Weynfeldt
Seuil - Points 2009 /  7.50 € - 49.13 ffr. / 339 pages
ISBN : 978-2-7578-1153-5
FORMAT : 11cm x 18cm

Traduction de Olivier Mannoni.
Imprimer

Martin Suter s’est manifestement beaucoup amusé à tisser ce récit d’arnaques imbriquées, qui se passe à Lausanne. Dans le cadre policé d’une Suisse prospère, un riche héritier, Adrian Weynfeldt, vieillit doucement, assuré de ne jamais dépenser toute sa fortune, dans le souvenir ambivalent de ses parents qui l’avaient eu sur le tard.

Élevé dans un luxe discret, avec une mère dont on devine qu’elle était fortement présente pour ne pas dire abusive, il évolue dans un cercle d’amis de ses parents, qu’il a conservés après leur disparition. Mécène aimable, il entretient sans illusion quelques jeunes pique-assiettes et laisse s’écouler sans surprise ni excès une existence prévisible.

Ce long fleuve tranquille va être brusquement perturbé par l’irruption de Lorena - qui fait furieusement penser à Audrey Hepburn par certains côtés : une jolie fille, sans scrupules ni moyens financiers, proche de la trentaine, donc de la «vieillesse», et qui voit en Adrian une proie possible. Mais… l’initiation sera réciproque, sur fond de tentative d’escroquerie.

Une sorte de conte de fées pour adultes, avec un côté un peu sirupeux, racheté par un regard ironique. On n’est pas très loin de la comédie américaine. Une lecture idéale de vacances.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 01/07/2009 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd