L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 16 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Poches  
 

L'homme et sa bête
Wajdi Mouawad   Anima
Actes Sud - Babel 2014 /  9,70 € - 63.54 ffr. / 500 pages
ISBN :  978-2-330-02864-0
FORMAT : 10,8 cm × 17,6 cm

Première publication en août 2012 (Actes Sud)
Imprimer

Wajdi Mouawad est libanais. Il a vécu à Paris, au Canada et habite désormais Toulouse. Il est connu pour être l’auteur du Sang des promesses, et Incendies qui a inspiré un film.

Autrefois, les réserves indiennes du Canada voyaient circuler de nombreux curieux : Français en errance, amoureux vagabonds, Canadiens en quête de tabac, d’armes ou d’alcool. Les Indiens vivaient ainsi en grande partie de trafic. Désormais, les étrangers dérangent, et seuls les Mohawks pratiquent encore les lois sacrées de l’hospitalité qu’ils réservent cependant aux seuls Indiens.

Quand un blanc hirsute, dépenaillé, hagard, pousse la porte de l’unique auberge de la réserve, le silence se fait immédiatement parmi les Mohawks attablés autour de musiciens du cru. L’accueil est hostile, voire menaçant lorsque Wahhch Debch révèle qu’il est à la poursuite de l’indien qui a assassiné sa femme. Un crime particulièrement effroyable : ventre ouvert sur le bébé qu’elle portait, sévices sexuels. Wahhch connaît même le nom du meurtrier : Welson Wolf Rooney. Or ce personnage est un indicateur, un délateur que les policiers, sous prétexte qu’ils ne peuvent pénétrer dans la réserve, laissent en liberté. Les Indiens, quant à eux, protègent leurs congénères. Il ne reste plus à Wahhch qu’à mener seul ses investigations. Pourtant sa quête n’a pas pour but la vengeance. Il s’agit plutôt d’une curiosité morbide, d’une attente étrange : pourquoi ? Pourquoi un crime aussi odieux, et pourquoi sa femme en est-elle la victime ?

Les Indiens pensent que chaque être humain a un animal qui incarne la part invisible et magique de lui-même, c’est son totem. Wahhch rencontrera-t-il son totem ? On le suit dans sa quête, à travers les témoignages divers des animaux qui croisent sa route. Voyage singulier où les bêtes sauvages développent pour le héros une empathie salvatrice. Ils racontent la poursuite avec le ressenti propre à leur race, au milieu des jappements, des couinements, des gémissements, au milieu des odeurs obscènes, des digestions de proies conquises. Il semble que toute l’humaine détresse de l’homme ruiné, ravagé, soit perçue par les bêtes. Et la relation entre l’animal et l’homme ouvre une porte sur un rapport de communication qui semble d’une évidente innocence.

Le roman développe une étrange fascination en même temps qu’un malaise à certains passages d’une réalité que l’on pourrait qualifier de brutale. Il faut affronter cette lecture en sachant qu’elle sera difficile peut-être aux âmes sensibles.


Anny Lopez
( Mis en ligne le 03/11/2014 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Incendies
       de Wajdi Mouawad
  • Littoral
       de Wajdi Mouawad
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd