L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 16 juin 2019
  
 
     
Le Livre
Beaux arts / Beaux livres  ->  
Peinture & Sculpture
Arts graphiques
Architecture & Design
Photographie
Histoire de l'art
Manuels & guides
Beaux livres & Catalogues

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Beaux arts / Beaux livres  ->  Beaux livres & Catalogues  
 

Les années Guitry
Noëlle Giret    Collectif   Sacha Guitry. Une vie d'artiste
Gallimard 2007 /  45 € - 294.75 ffr. / 260 pages
ISBN : 978-2-07-011898-4
FORMAT : 23,5cm x 29,0cm
Imprimer

A l’occasion du cinquantenaire de la mort de Sacha Guitry (1885-1957), le département des arts du spectacle de la Bibliothèque nationale de France propose à la cinémathèque de Paris une exposition sur la vie et l’œuvre de l’écrivain ainsi qu’une rétrospective de ses films (Du 17 octobre 2007 au 18 février 2008). C’est l’aboutissement d’une année éditoriale consacrée à l’œuvre de l’artiste avec la parution d’anthologies théâtrales, de biographies et de coffrets DVD. Il ne manque plus qu’une parution en Pléiade pour que Guitry entre dans le Panthéon définitif des grands écrivains.

Parallèlement à cet événement et comme il est de coutume dans ce type d’ouvrage, un catalogue de l’exposition est publié. Ce livre d’art et de collection propose une série d’articles portant sur les diverses facettes de Guitry ainsi qu’un commentaire des œuvres et des photos exposées. Images d’archives, extraits de pièces, documents originaux, lettres manuscrites, tableaux, affiches de film, notices explicatives, le lecteur et l’amateur de Guitry trouveront ici ce qu’il est bon de connaître pour avoir un aperçu à la fois global et précis de l’œuvre et une connaissance de cet artiste «phénomène».

L’ouvrage est constitué de sept parties ainsi que d’une annexe, «Ceux de chez nous», «Quand jouons-nous la comédie ?», «Tout commence par des chansons», «Ménages d’artistes», «Le Roman d’un auteur», «Comment on écrit l’histoire», «18 avenue Elisée-Reclus», qui tentent de cerner les principales caractéristiques de ce personnage touche à tout, en perpétuelle quête de nouveauté, s’adonnant parallèlement au théâtre et au cinéma avec une espèce de nonchalance teintée de rigueur professionnelle et de passion pour son art.

22 auteurs consacrent un chapitre à Guitry en s’intéressant à un aspect de l’œuvre ou de l’individu : Guitry cinéaste, dramaturge, dandy, homme du monde, patriote, séducteur, maréchaliste, etc. En essayant de conserver la chronologie, les grandes idées de son théâtre, l’esthétique de ses films, on parcourt la vie de l’artiste en croisant ses cinq femmes, ses amis, ses ennemis, ses démêlés avec la justice mais surtout son goût prononcé pour la beauté quelle qu’elle soit. Bref, ce livre tente de restituer, de commenter et de comprendre l’esprit d’un homme libre inscrit dans une époque marquée par les années folles tout d’abord, puis par l’ombre de la guerre. Enfin, les années 50 correspondent à une difficile reconversion ainsi qu’à une production cinématographique intense et inégale.

Si l’on commence par évoquer Lucien Guitry, père de Sacha et acteur rigoureux, afin de comprendre la filiation artistique qui permit à Sacha d’exploser littéralement dans le genre théâtral puis cinématographique, l’œuvre et la vie du dramaturge deviennent ensuite le centre du sujet. Lettres manuscrites, polémiques, anecdotes de personnes ayant travaillé avec l’auteur, évocation des œuvres principales avec photos de scènes et extraits de textes, articles de presse, articles théoriques d’auteurs sur Guitry, etc. Il ne faut pas oublier que l’ouvrage se parcourt aussi puisqu’il est parsemé de documents en tous genres servant à illustrer plus de 50 années de carrière. Car si Guitry restera dans l’histoire littéraire, comme écrivain et cinéaste confirmé, ses activités dépassaient largement le théâtre et le septième art. Infatigable travailleur et observateur des mœurs de son temps, il exprima son talent par d’autres manières : il commença par le dessin en caricaturant ses proches, puis devint photographe, publicitaire, peintre. Les photos du livre sont à ce titre très intéressantes.

L’originalité de Guitry réside dans le fait qu’il a commencé à baigner dans la belle époque, puis les années folles avant de contribuer largement à la modernité artistique. Toute la subtilité de cet auteur est d’avoir su conserver le patrimoine colossal du début du XXe siècle en fréquentant les grands noms de l’époque : Rostand, Mirbeau, Renard, Tristan Bernard, etc., puisant chez eux cette incroyable lucidité, ainsi qu’une certaine idée de la littérature, tout en évoluant vers d’autres genres, d’autres styles, s’imprégnant du talent de ses contemporains. Ces films montrent de façon assez claire cette évolution esthétique. Sans oublier qu’il a parcouru un demi-siècle de création de façon assez unique. Pas de mouvement, ni d’école précise, l’artiste a fait chemin solitaire jusqu’à sa mort.

L’aspect biographique est largement évoqué, les femmes de l’écrivain, sa façon de créer ses pièces en puisant dans le réel et dans sa vie privée, sa position discutable, en tout cas controversée et prêtant à polémique, durant l’Occupation, qui le desservit durant quelques années, la chasse aux sorcières dont il fut victime (Il fit pour cela 60 jours de prison qu’il résuma dans un livre portant ce titre.) ; bref, il est difficile ici de résumer en quelques lignes cet objet d’art qu’est le catalogue de l’exposition Guitry car l’homme et l’œuvre, toujours associés, renferment encore bien des secrets.

Les textes de Noëlle Giret, Gérard Bonal, Raphaëlle Moine, pour ne citer qu’eux, apportent leur savoir sur certains domaines (parfois peu connus) de l’écrivain-cinéaste. Après avoir tant écrit et collectionné, Guitry est aujourd’hui passé au rang de la postérité en devenant à son tour un «objet» précieux de collection, et photos, documents, manuscrits sortent de l’ombre.

Reste que devant une telle œuvre, accentuée par le fait qu’elle est variée et importante, il faut avant tout aller lire Guitry et voir ses films. Car l’on parle beaucoup du personnage excentrique, rigoureux (tout comme son père), mondain, précieux, au mode de vie bourgeois, complexe alors que ses pièces et ses films confèrent à l’œuvre un aspect plus fiable, proche des questionnements des gens, répondant de façon souvent subtile et comique aux questions profondes de l’amour et de ses dérivés. Avec cette exposition, on veut en quelque sorte réhabiliter Guitry, comme s’il avait encore du mal à être totalement reconnu. C’est aussi un moyen d’avoir aujourd’hui accès à la quasi intégralité de son œuvre.


Jean-Laurent Glémin
( Mis en ligne le 21/11/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Sacha Guitry. L'homme-orchestre
       de Olivier Barrot , Raymond Chirat
  • Anthologie théâtrale
       de Sacha Guitry
  • Si j'ai bonne mémoire
       de Sacha Guitry
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd