L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 16 décembre 2018
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Une ''reine clandestine''…
Muriel Barbery   L'Elégance du hérisson
Gallimard - Folio 2009 /  7,60 € - 49.78 ffr. / 413 pages
ISBN : 978-2-07-039165-3
FORMAT : 11,0cm x 18,0cm
Imprimer

Renée Michel a lu tellement de livres dans la discrète thébaïde de sa loge. Concierge d’un immeuble cossu du septième arrondissement parisien, avec sa horde de diplomates et de hauts fonctionnaires, de matrones emperlées et de jeunes normaliennes, d’ado branchés, suicidaires ou drogués, elle garde son secret de culture comme une huître sa perle. Rocailleuse, d’un physique torturé et ingrat, Madame Michel est une autodidacte érudite, esthète muette goûtant avec délices aux plaisirs de l’esprit – la littérature (Tolstoï !), la philosophie, la musique classique et le cinéma japonais – tout comme à la comédie humaine salée que lui jouent les résidents du dit immeuble. Sa seule amie, une femme de ménage, Manuela, cordon bleu option sucrée, portugaise de son état et seule détentrice du secret raffiné de notre gardienne… Les autres, c’est l’enfer… Et pour seul compagnon, ponctuation féline sur un veuvage encroûté, son chat. Point. Renée Michel cultive sa différence dans son jardin secret, bien au fait qu’est heureux celui qui sait rester dans son antre…

Une jeune fille partage cet état, sans qu’elle ni Renée ne le sachent : Paloma, pré-ado surdouée, trop peut-être, mal à l’aise dans sa propre famille – une mère hystérique embourbée dans son analyse ; une sœur, Colombe, normalienne ès clichés –, a décidé de mettre fin à ses jours et, avant cela, d’écrire quelques pensées… des arrêts sur les images de son existence, les repas de famille, le goûter chez Angelina, autant d’occasion de dresser un portrait sociologique aiguisé de ce biotope où elle prend mal racines…

La rupture : la rencontre entre Renée et Paloma, tout juste esquissée, hélas. Celle ensuite entre notre gardienne et un nouveau propriétaire, Kakuro Ozu, richissime Japonais à la culture impressionnante. Il sort pourtant des us et coutumes auxquels le zoo vicinal des grands de ce monde l’avait habituée : le raffinement de sa culture va de pair avec une grande ouverture d’esprit et une simplicité désarmante et, pour tout dire, charmante… Monsieur Ozu devine d’ailleurs en Renée cette femme complexe qu’elle grime derrière ses habits négligés de gardienne…

Tout juste adapté sur grand écran (mal, dit-on…), L’Elégance du hérisson est le roman qu’aurait écrit Amélie Nothomb si elle avait été française et si son grain littéraire avait été moulu à la matrice normalienne. Des considérations à la fois raffinées et légères où misanthropie et humanisme jouent un étrange menuet, l’alternance des considérations d’une quinqua cultivée mais aigrie et d’une fillette aigrie mais lucide. Les deux extrêmes à mi-chemin desquels se trouverait notre auteure ?

Muriel Barbery sait écrire. Les pages défilent au gré de chapitres cours, deux monologues entrelacés, l’ensemble étant susceptible de donner au lecteur pas trop exigeant l’impression d’avoir lu de la littérature. Mais il manque un peu de souffle et beaucoup de nuances à ce bûcher des vanités…


Bruno Portesi
( Mis en ligne le 08/07/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Une gourmandise
       de Muriel Barbery
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd