L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 16 novembre 2018
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Un roman qui bande mou
Tonino Benacquista   Homo erectus
Gallimard - Folio 2012 /  6.95 € - 45.52 ffr. / 304 pages
ISBN : 978-2-07-044827-2
FORMAT : 11cm x 18cm

Première publication en mars 2011 (Gallimard - Blanche)
Imprimer

On ne comprend pas trop les hommes de Tonino Benacquista. Car on ne les comprend que trop, dans l'évidence des clichés qu'ils incarnent. Quel est le but d'un tel roman ?... On pense à l'équivalent pour mâles de la ''chick litt'' (la littérature pour nana) devenue si répandue, rentable et, généralement, médiocre. De la ''dick litt'' (le mot ''dick'' renvoyant en anglais dans un registre familier au sacro-saint attribut masculin...) ?

Ces hommes, trois hommes, nous les avons vus dans d'autres romans, sur plusieurs écrans, nous les avons ressentis même dans les traits d'amis, de pères, de frères, et en soi-même. Des hommes qui souffrent à cause de femmes, celles qui les ont quittés pour d'autres, plus jeunes, plus riches, plus beaux et mieux membrés. Des hommes en crise, en doute. Mais à quoi bon ?

Trois hommes ici, trois déclinaisons d'un spleen masculin. Trois hommes qui se rencontrent à l'occasion de réunions étranges, cénacles à sens unique où des hommes se rassemblent pour écouter leurs frasques, leurs tragédies, leurs anecdotes, sans jamais les commenter ensuite.

Ils s'appellent Philippe Saint-Jean, Yves Lehaleur et Denis Benitez. Le premier est un sorbonnard, philosophe médiatique, cartésien cynique, amer en amour depuis qu'une certaine Juliette l'a quitté. Son histoire ici est celle d'un flirt avec un mannequin, Mia, top-model planétaire, aussi superficielle et belle qu'il est terne et concerné par la ''réalité''...

Le second souffre depuis que sa femme Pauline a détruit son rêve de mariage et pavillon de banlieue en couchant avec un gogo danseur lors d'une soirée trop arrosée. Depuis, il fait fondre son assurance vie en côtoyant des prostituées, Kris et ses consœurs. Denis enfin, garçon de café, traîne une immense déprime. Incapable d'aimer, incapable de tenir sur la durée. Éjaculateur précoce, quoi. Mais un soir, une femme se présente chez lui et décide de s'y installer. Elle s'appelle Marie-Jeanne.

Ces trois itinéraires, Benaquista les tresse ensemble, abandonnant vite l'idée des réunions, et noue le tout en terminant par les femmes. Mais on ne comprend pas. Déjà vu, déjà lu. On imagine le film qui en découlerait et qui ressemblerait au Selon Charlie de Nicole Garcia. Peut-être l'auteur s'est-il trompé en estampillant ''roman'' ce qui ressemble plus à un script de film français. On a connu Benaquista en meilleure forme. Cet Homo erectus, hélas, bande mou.


Thomas Roman
( Mis en ligne le 19/11/2012 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Malavita
       de Tonino Benacquista
  • Malavita encore
       de Tonino Benacquista
  • Quelqu'un d'autre
       de Tonino Benacquista
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd