L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 22 mars 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

''le 18 août 1969, l'audace même''
Lydie Salvayre   Hymne
Seuil - Points 2011 /  6,70 € - 43.89 ffr. / 240 pages
ISBN : 978-2-7578-3003-1
FORMAT : 10,9 cm × 17,8 cm

Première publication en août 2011 (Seuil - Fiction & Cie)
Imprimer

Lydie Salvayre sait lustrer sa plume de la sueur des passionnés, sans crainte de foncer, tête baissée et mots affutés, sur la page blanche. A-t-elle écouté en boucle les accords électriques de Jimi au cours de l'écriture, pour harponner de leur douce violence son style, son rythme, entretenir cet halètement littéraire et humain ?... Comme le lecteur, dans son sillage, halète, tachycardise - en un verbe, s'émeut -, on pense que oui...

Un roman en demi-teinte biographique, hagiographique même car le but n'est pas de retranscrire la vie de Jimi Hendrix, mais de la sanctifier, nimber le musicien et poète, poète et musicien maudit, de l'aura aveuglante des martyrs. Le point d'orgue : l'"expérience H, avec ce que cette formule suppose d'explosif", l'interprétation de l'hymne américain sur la scène de Woodstock, le 18 août 1869, à 9 heures. Une interprétation provocante, révolutionnaire, perverse tant elle décalotte le patriotisme, arrache son drapeau pour le montrer, l'exposer et lui faire mal.

En racontant Jimi, sa fragilité, sa puissance, sa beauté, son génie, sa vie, enfance sacrifiée, grand-mère chérie, féroce timidité, et la musique chevillée à l'âme, elle raconte deux époques, les espoirs et les révoltes des années 60 en leur crépuscule (l'hymne joué par Hendrix est alors chant du cygne), l'''horreur économique'' alors en pleins vagissements... Le constat d'une baby-boomeuse que la jeunesse et ses rêves tiraillent, oripeaux essayant de la quitter, de s'écorcher hors d'elle-même. Et de sa plume, d'une rage nourrie de ces rêves mêmes, Lydie Salvayre les retient, les recoud ensemble, petits bouts de peau, de soi, et de délicat vélin.

Un roman outré et ampoulé ? Oui, sublimement. L'énergie des mots y est forte parce que sincère, jamais affectée, nullement complaisante, pas même quand l'auteure se met en scène et saupoudre du ''je'' son épitaphe.


Thomas Roman
( Mis en ligne le 16/11/2012 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • BW
       de Lydie Salvayre
  • Portrait de l'écrivain en animal domestique
       de Lydie Salvayre
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd