L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 27 juin 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Sud
Jesmyn Ward   Ligne de fracture
10/18 - Domaine étranger 2019 /  8,10 € - 53.06 ffr. / 336 pages
ISBN : 978-2-264-06615-2
FORMAT : 11,0 cm × 18,0 cm

Première publication française en mai 2014 (Belfond)

Jean-Luc Piningre (Traducteur)

Imprimer

Romancière américaine du Sud (elle a grandi près du Mississippi), Jesmyn Ward avait connu le succès avec son second roman, Bois Sauvage, qui avait reçu le National Book Award en 2011. Ligne de fracture est son premier roman que publiaient il y a 5 ans les éditions Belfond (aujourd'hui en poche chez 10/18). Le «personnage» de Jesmyn Ward est avant tout le Sud, la chaleur, la rivière paresseuse, les bayous, sa faune dangereuse, alligators, noirs serpents venimeux, et ses habitants qui ont en commun la pauvreté qui peut devenir misère.

Bois Sauvage, «blottie toute seule au fond de la baie, avec pour limites naturelles le bayou qui la bordait au sud, à l'est, à l'ouest, le même bayou dans lequel se jetait la Wolf, communiquant avec la baie des Anges puis le golfe du Mexique». Une terre de l'espoir pour ces pauvres - noirs ou blancs - qui ont pu venir s'y installer depuis la Nouvelle Orléans : «Ils avaient fondé de petites communautés indépendantes ; s'étaient mariés entre eux, avaient bâti leurs drôles de bicoques aux fondations d'argile rouge, planté et récolté quelques céréales». Le décor et planté.

A Bois Sauvage, les deux jumeaux Chris et Josh viennent de recevoir leurs diplômes : le moment est venu de se lancer dans la vie ; de façon symbolique, dans les premières pages, ils plongent du haut d'un pont dans la rivière pour répondre à la provocation d'un de leur cousin, Dunny, 25 ans. Ils ont été élevés par leur grand-mère Ma-Mee ; Cille, leur mère, est gérante d'un magasin de cosmétiques et ne s'est que peu souciée d'eux, désireuse avant tout d'échapper à Bois Sauvage. Quant au père, Samuel, surnommé Sandman, toujours entre deux bières, deux prises de crack, pour lui les jumeaux n'ont jamais existé. Aussi c'est Ma-Mee, la femme forte, femme de ménage chez les blancs, qui sans désemparer a élevé les garçons et qui lorsque commence le roman est âgée, aveugle et diabétique. Noire, malade, vieille : elle accumule les malheurs dans une société dure aux faibles.

Aux deux garçons désormais de la prendre en charge, et face aux responsabilités nouvelles, leurs caractères, différents depuis l'enfance, s'affirment, là où Josh finit par devenir docker pour subsister aux besoins de la famille, Chris erre avec Dunny, deale, se perd, jamais loin pourtant de son frère. Jesmyn Ward tisse un récit du quotidien dans ce Sud profond où l'espoir se fait rare et la violence est toujours présente. Un roman d'apprentissage pour Josh et Chris qui sont à l'âge des choix, et dont l'atout principal tient à la force de Ma-Mee, à l'amour qu'ils éprouvent pour elle, et à leur gémellité.

Un récit prenant d'une jeune romancière prometteuse.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 08/02/2019 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd