L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 12 novembre 2018
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

Exercice de style
Jules Barbey d'Aurevilly   Du dandysme et de Georges Brummel
Rivages - Petite Bibliothèque 2018 /  8,65 € - 56.66 ffr. / 160 pages
ISBN : 978-2-7436-4477-2
FORMAT : 11,0 cm × 17,0 cm

Frédéric Schiffter (Préfacier)
Imprimer

Barbey d'Aurevilly (1808-1889) est un écrivain qui, comme Hugo son ennemi, aura parcouru le XIXe siècle. Au moment où parait Du dandysme et de Georges Brummel en 1845, il a publié Le Cachet d'onyx et Léa, deux nouvelles célèbres (1830 et 1832). Son œuvre romanesque importante reste à venir, avec Le Chevalier Des Touches, Un prêtre marié et Les Diaboliques, tous classiques de la littérature du XIXe siècle. Essayiste, il enchainera avec d'autres titres, très peu relayés, poursuivant son journal et une énorme correspondance en alternance avec ses romans. Malgré cette œuvre riche et singulière, D'Aurevilly n'est plus lu.

Cette courte étude sur Brummel est assez célèbre car elle révèle autant ce personnage fantasque que l'auteur lui-même, digne successeur de son maître en dandysme : une attitude hautaine, un style littéraire flamboyant, une panoplie d'aristocrate, une profondeur d'analyse, une intelligence redoutable. Georges Brummel (1778-1840) fut d'abord un homme libre, partagé entre la mondanité et la solitude, la société et la marginalité. Il incarne ici toute la valeur du Dandysme à laquelle Barbey s'était identifié. Il en donne ainsi de multiples définitions qui pourraient se résumer par : être dandy en société, c'est avoir du style, du charisme et être à contre courant des mœurs tout en les partageant. Attitude et goût vestimentaire sont au dandysme ce que sont le style et la posture à la littérature. "Ceci est presque aussi difficile à décrire qu'à définir. (...) Le dandysme est toute une manière d'être, et l'on n'est pas que par le côté matériellement visible. C'est une manière d'être, entièrement composée de nuances, comme il arrive toujours dans les sociétés très vieilles et très civilisées, où la comédie devient si rare, et où la convenance triomphe à peine de l'ennui".

Barbey s'emploie ensuite à raconter les frasques et les désillusions d'un personnage complexe dont l'œuvre fut la vie. Brummel est en quelque sorte le précurseur des personnages qui alimenteront les romans mystérieux et sauvages de Barbey. Le porte-étendard d'une attitude à la fois chevaleresque, distinguée... et incomprise. L'élégance du vêtement corrobore l'arrogance des frasques, pourrait-on dire après la lecture. Ce n'est d'ailleurs pas le meilleur de Barbey, ici figé dans le genre, et moins libre de composer à sa guise. Brummel était anglais mais le dandysme vient de France nous dit Barbey, largement dandy et totalement influencé par la littérature anglo-saxonne.

Curieusement, cette essai à la fois sociologique et biographique revient assez régulièrement sur les étals des rayons des libraires, peut-être pour nous signifier que le dandy du XIXe siècle n'est plus du tout à la mode, voire caricaturé par nos dandys ridicules et soumis aux diktats de l'hyper modernité. Autrement dit, il est mort. Il est donc encore bon de se plonger dans l'atmosphère sombre et feutrée d'un siècle désormais lointain.


Jean-Laurent Glémin
( Mis en ligne le 07/11/2018 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd