L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 14 décembre 2018
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Policier & suspense  
 

Cold Case
Jussi Adler-Olsen   Promesse
Le Livre de Poche - Thriller 2018 /  9,20 € - 60.26 ffr. / 768 pages
ISBN : 978-2-253-23706-8
FORMAT : 11,0 cm × 18,0 cm

Première publication française en janvier 2016 (Albin Michel)

Caroline Berg (Traducteur)

Imprimer

Voici la sixième enquête du Département V de la police de Copenhague, avec le vice-commissaire flegmatique Carl Morck, flanqué du mystérieux syrien Hafez-El- Assad, féru de dictons sur les chameaux, et de Rose, la dynamique et explosive enquêtrice au flair infaillible. Même novice dans ce milieu, le lecteur y trouve son compte ; les allusions aux épisodes précédents sont légères et discrètes, et donnent envie de lire les cinq aventures précédentes.

L'histoire simple d'une jeune fille, sur l'île touristique de Bornholm au bord de la mer Baltique, percutée par une voiture le 20 novembre 1997, et d'un homme qui consacre une partie de sa vie à découvrir qui était au volant. «Malheureusement, quand on essayait de faire la synthèse de tout cela, on se retrouvait avec un tas de questions. Il était établi que la jeune Alberte était partie à vélo de bonne heure ce matin-là, pour se rendre sur une route isolée à distance de l'école (d'enseignement pour adultes) à un endroit qu'elle connaissait».

Tout le récit et les questions portent sur ce fait ; le premier à s'interroger est le policier Christian Habersaat, de service ce matin-là au commissariat de Ronne. En avril 2014, il appelle Carl pour qu'il prenne le relais car il n'a toujours pas résolu l'énigme malgré sa ténacité. Le lendemain, il se suicide avec son arme de service pendant la cérémonie de son départ à la retraite.

Sur 760 pages, on suit les tribulations du Département V à la recherche du moindre indice et celles d'Atu Abanshamash, alias Franck Brennan, praticien de la «naturabsorption» qui permet aux cellules du cerveau de repousser toute attaque extérieure et au corps de se fondre dans l'univers, grâce à l'adoration de Horus, le premier dieu du soleil. Ce gourou est le principal suspect, mais comment le retrouver alors qu'il a changé de nom et fondé une communauté post-hippie en Suède ?...

Le lecteur est plongé dans l'univers des sectes, des croyances ésotériques pour respecter la nature et vivre en symbiose avec les éléments surnaturels. Nos trois amis mènent une enquête très fouillée, rencontrent des farfelus imbus de leur mysticisme, qui promettent la rédemption et le bonheur à leurs fidèles. Nous partons dans un voyage riche en belles découvertes sur la société danoise. La structure habituelle des romans de Jussi Adler Olsen est respectée : un prologue, une cinquantaine de chapitres et un épilogue qui conclut définitivement l'enquête.

Grâce à l'alternance des points de vue, aux multiples pistes explorées et aux nombreux rebondissements, on ne ressent aucune impression de longueur et d'ennui. Le rythme est posé au début puis monte crescendo avant de devenir effréné dans les derniers chapitres, quand l'énigme explose. L'écriture est très agréable, mêlant humour, ironie, froideur et émotions. On a souvent le sourire ; la lecture de ce roman permet une bonne connexion avec l'auteur et tous ses personnages. Il faut saluer le beau travail de traduction de Caroline Berg, partie intégrante de cette réussite.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 20/06/2018 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd