L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 21 mai 2019
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Policier & suspense  
 

Gentlemen assassins
Jack London & Robert L Fish   Le Bureau des assassinats
Libretto 2018 /  8.70 € - 56.99 ffr. / 222 pages
ISBN : 978-2-36914-456-4
FORMAT : 12,0 cm × 18,2 cm

Michel Deutsch (Traducteur)

Imprimer

Un syndicat du crime, international, dédié à l'assassinat, et qui ne rate jamais sa cible : le bureau des assassinats, dirigé par le ténébreux Ivan Dragomiloff, est une entreprise criminelle réputée pour son efficacité... C'est à cette entreprise qu'un jeune idéaliste, Winter Hall, a décidé de s'attaquer. Son plan est d'une simplicité biblique : pousser le Bureau à s'autodétruire en mettant un contrat sur la tête du chef en personne, Dragomiloff. Et ça pourrait même marcher, le jeune homme, féru de philosophie, d'éthique et de rhétorique, étant parvenu à convaincre son adversaire de la légitimité de sa demande.

Car le bureau des assassinats se targue de n'exécuter que des individus ayant commis des crimes que la société ignore : assassins oui, mais de criminels ! Sauf que Winter Hall, amoureux d'une jeune fille de bonne famille, la délicieuse Grounia, découvre que celle ci n'est autre que la nièce adorée du même Dragomiloff, lequel dissimule ses activités sous l'apparence d'un bureau commercial. Il s'agit donc de sauver le tonton des griffes de son organisation, ce qui implique de convaincre les assassins de ne pas exécuter leur cible... Mais si la cible elle-même a décidé de fuir et de détruire son organisation et lui-même dans la foulée, que faire ?

On part sur un roman policier dans l'esprit des classiques du XIXe siècle, les Arsène Lupin, Fantômas et autres Sherlock Holmes. Le décor est américain, avec un air très victorien, et dans un premier temps, le lecteur est invité à se méfier de ce terrifiant bureau des assassinats, dont on dévoile peu à peu les plans et les méthodes imparables. Jusqu'à ce qu'il découvre qui sont les assassins, des intellectuels, anciens professeurs, chercheurs patentés, amateurs éclairés et encyclopédistes égarés, qui assassinent au nom d'un projet philosophique et sont par ailleurs des individus parfaitement estimables. Et le roman policier bascule dans la fable philosophique, où chaque discussion entre Hall et les sicaires devient un discours sur l'éthique de l'assassinat, la responsabilité individuelle ou la casuistique appliquée au crime.

La lecture est réjouissante et l'on retrouve, dans le rythme comme dans la fascination pour les marges tout le charme de Jack London. Bientôt, le lecteur est emmené à train d'enfer dans un road movie ferroviaire et criminel, à la poursuite d'un maître de la survie, et aux côtés de gentlemen assassins. Un roman réjouissant, jamais sombre, et une variation amusante sur le thème du crime.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 21/12/2018 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd