L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 22 mai 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Chacun cherche son chat
Natsuki Takaya   Fruits Basket (vol. 9)
Delcourt - Mangas 2004 /  5.50 € - 36.03 ffr. / 188 pages
ISBN : 2-84789-357-1
FORMAT : 13 x 18 cm
Imprimer

Les vacances d’été sont enfin là ! Hélas, ce n’est pas de tout repos pour Yuki, qui doit retourner au lycée pour s’occuper de l’association des élèves. De son côté, Arisa rencontre à la supérette, dans laquelle elle travaille le soir, un mystérieux jeune homme dont elle tombe immédiatement amoureuse. Tohru et Ryô sont plus proches que jamais et ce dernier semble désormais plus serein, malgré la persistance de son exclusion des signes du zodiaque : il est effectivement hanté par l’esprit du Chat, animal rejeté par le reste de la famille Soma. Son père nourrit d’ailleurs à son encontre un terrible projet : l’enfermer une fois ses études terminées, comme la coutume le veut pour ceux qui sont habités par le Chat.

Sorte de Friends à la japonaise, Fruits basket n’est finalement rien d’autre qu’une succession d’histoires fleur bleue où humour et romantisme se côtoient avec légèreté. Essentiellement destiné aux jeunes filles, ce manga traite de thèmes qui leur sont familiers (amour, amitié, conflits familiaux, etc.), sombrant parfois dans un discours moralisateur et bien-pensant où le droit à la différence est sanctifié, la droiture une qualité indispensable au bonheur et la jalousie source de tout le malheur du monde. Le caractère aseptisé de la série, ainsi que le capital sympathie des personnages, expliquent probablement son large succès. Les illustrations, typiques du genre shôjô, restent relativement efficaces et l’on passe tout de même un bon moment. À noter que la sortie des prochains volumes s’espacera, car ils sont actuellement en cours d’exploitation au Japon.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 17/03/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Fruits Basket (vol. 1)
       de Takaya Natsuki
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd