L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 18 octobre 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

Je t’aime, mélancolie
Akira Sasô   Fuji San
Casterman - Manga 2005 /  9,95 € - 65.17 ffr. / 256 pages
ISBN : 2-203-37341-5
FORMAT : 15x21 cm
Imprimer

Série de nouvelles qui présentent toutes deux points communs – l’apparition du Mont Fujiyama et le quotidien de personnages franchement suicidaires -, Fujisan est un regroupement de saynètes étranges, sans début ni fin. Rinko, suite à la mort de son frère, sombre ainsi dans un deuil pathologique glaçant. Mademoiselle Shinoda, quant à elle, travaille comme employée municipale dans la mairie d’une grande agglomération. De constitution fragile, elle enterre pourtant un à un tous les hommes de sa vie. Rieko s’invente un enfant imaginaire à la suite de son troisième avortement, réalisé sous la pression de son amant.

Retranscrivant avec talent les petits riens qui font le quotidien de tout un chacun, l’auteur compile des tranches de vie saisies gracieusement au vol et nimbées d’une aura fantastique où la mort est omniprésente. Pas une page qui ne soit hantée par la grande faucheuse (meurtre, suicide, avortement, etc.), sans jamais vraiment sombrer dans le sentimentalisme. Il est finalement juste question de libre-arbitre, et les dialogues abordent de manière décomplexée ce sujet encore terriblement tabou. Non sans quelques flèches humoristiques décochées à l’improviste, dont le cynisme n’a d’égale que la désinvolture.

C’est ainsi une folie du quotidien que dépeint avec une grande finesse psychologique Akira Sasô, au travers d’êtres anhédoniques aux comportements bizarres. Déroutante, parfois crue, l’œuvre peut laisser perplexe mais certainement pas indifférent.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 01/07/2005 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd