L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 16 juin 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Manga  
 

La vengeance des blondes
 Jigoku Shôjo Project   Miyuki Etô   La fille des Enfers (vol.1)
Pika éditions 2008 /  6,95 € - 45.52 ffr. / 180 pages
ISBN : 978-2-84599-889-6
FORMAT : 12x18 cm
Imprimer

La jeune Shimizu se fait attraper dans un magasin de disques avec un CD dissimulé dans sa poche. Alors que le vendeur s’apprête à appeler la police, et ce malgré les protestions de l’adolescente qui clame son innocence, une camarade de classe du nom d’Hayasé lui sauve la mise. Mais cette dernière montre rapidement son vrai visage en la faisant chanter en échange de son silence sur toute cette sombre affaire. Harcelée et rackettée, Shimizu ne sait plus à quel saint se vouer…

Libre adaptation de la série animée éponyme, le volume s’ouvre ainsi sur une nouvelle qui dépeint avec une justesse glaçante l’engrenage du racket. Malheureux bouc émissaire, la pauvre Shimizu est poussée à l’extrême. La vengeance apparaît alors comme la seule solution à son problème, et se conjugue au féminin dans ce manga. Les filles sont donc au centre de ce tumulte, et ce qui aurait pu se régler par de vulgaires crêpages de chignons tourne aux règlements de comptes meurtriers. Les protagonistes font montre d’une belle tournure d’esprit en réalisant des choix autodestructeurs afin d’entraîner dans leur perte leur pire ennemi. Ce sens du sacrifice poussé à l’extrême, doublé d’une imagerie d’horreur parfois un peu tapageuse mais efficace -qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler The Ring ou Death Note- inquiète et effraie.
Mais la pire des horreurs, semble vouloir nous dire les auteurs, reste l’ignominie de l’être humain, trop souvent animé par la haine et l’envie. Se succède ainsi une ribambelle de faux frères (et fausses sœurs) prêts à ruiner son prochain au moindre signe de faiblesse de sa part. Le tout saupoudré d’un zest de fantastique, voilà une légende urbaine qui fera trembler sous les tentes en colo cet été.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 03/07/2008 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Ring (vol. 1)
       de MisaoI Inagaki , Kôji Suzuki , Hiroshi Takahashi
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd