L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 18 décembre 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Comics  
 

Comics reloaded
Michael Turner   Aspen comics - et Top Comics
Delcourt - Delcourt Comics 2005 /  3.90 € - 25.55 ffr. / 48 pages
FORMAT : 17 x 26 cm

Disponibles en kiosques.
Imprimer

Le monde des comics et des super héros est, malgré son importance en terme de titres, un petit monde : en France, quelques éditeurs (Semic, Panini…) se partagent l’ensemble de cet univers de super pouvoirs, de héros bondissants, de dimensions fantastiques et d’équipes mirobolantes. Alors quand un nouveau venu pointe le bout de son nez, la curiosité est légitime. Si, en l’occurrence, ce nouveau venu a la taille et les moyens de l’une des plus ambitieuses maisons d’édition de BD, alors on peut légitimement se réjouir. Bonne nouvelle donc : Delcourt se lance dans les comics bimestriels, confiant à un homme du sérail, très expérimenté (Thierry Mornet, qui pilotait les éditions Semic), la responsabilité de l’affaire. Et à première vue, le tableau est des plus engageants.

Ainsi, Aspen comics marque le mariage, prometteur, de Delcourt avec Michael Turner, le père de Fathom et de Witchblade. En effet, dans la corbeille de noce, on trouve du beau linge : Turner lance avec Aspen une série prometteuse, version océanique de Witchblade. On y croise Aspen, jeune héroïne aux formes épanouies (les fans de Turner sont habitués) et aux origines inconnues (mélange d’Atlantide, de mythe de Chtulhu et d’Abyss) qui va devoir intercéder dans un conflit entre deux espèces maritimes supérieures, avec l’humanité au milieu. Tout cela avec un graphisme somptueux qui fait espérer. Du reste, le numéro suivant, annoncé pour juin, sera consacré à la série Soulfire, très attendue.

Top comics, le deuxième comics proposé réjouira également les amateurs du genre et en particulier de l’écurie Top cow : on y croise de fait quelques grandes signatures connues (Mark Waid, Mark Silvestri, Georges Pérez…) et des histoires prenantes, loin des grands anciens (DC et Marvel) : Hunter/Killer surfe sur la mode des créatures surnaturelles qui s’affrontent dans notre monde, Humankind entraîne son lecteur dans une terre alternative où l’homme n’est qu’une sous-espèce, mais qui voit un jour apparaître un champion, Common grounds rappelle, par sa facture et le comique des scénarios, des séries innovantes, comme Top Ten, avec super héros bizarroïdes et récits « en coulisse » (deux super ennemis se croisent dans les toilettes d’un restaurant et en profitent pour discuter, une femme se fait passer pour une super héroïne devenue folle…). Le tout encore une fois avec des graphismes variés (plusieurs auteurs se sont fait plaisir avec ces petits récits décalés), et dans une présentation spécialement soignée. On apprécie par ailleurs les commentaires des auteurs, qui offrent un point de vue sur le genre et son évolution aux fans.

Bref, il faut saluer la naissance d’une nouvelle collection de comics, qui vient compléter et diversifier l’offre française, ouvrant davantage au public francophone ce nouveau continent de la BD. Abondance de biens ne nuit jamais !


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 21/05/2005 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd