L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 21 avril 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

J'ai dix ans
Damien Marie    Vanders   Parce que le Paradis n’existe pas
Bamboo - Grand Angle 2009 /  14.90 € - 97.6 ffr. / 208 pages
ISBN : 978-2-35078-588-2
FORMAT : 16,5x23 cm
Imprimer

Fabien est au chômage. Il a perdu toute confiance en lui, toute envie de se battre. À 36 ans, le voilà qu’il fuit tout engagement, toute relation et s’exclut lui-même du reste du monde autant qu’il pense en avoir été chassé. Dans un semi-rêve de métro, il songe à son enfance, lorsque tout était plus simple. Il quitte alors la grande ville pour Granville, le village de campagne où il a grandi. Ses parents sont là, aimants, patients, protecteurs, comme si leur garçon n’avait jamais grandi. Ici, Fabien est en effet le même qu’autrefois. Il retrouve les sensations, les impressions, le parquet qui grince à tel endroit, la cachette dans l’arbre, et la forêt au loin où il jouait des après-midi entiers.

Cette forêt qu’il retrouve aujourd’hui et où, incroyablement, il va littéralement retrouver ses dix ans. Le voilà en effet de nouveau gamin, chenapan à jouer à la guerre des boutons avec ses copains d’autrefois, Alex en tête, le meilleur copain d’alors. Fabien a de nouveau dix ans, et c’est peut-être un nouveau départ, une occasion de reprendre les choses en main, de se réveiller et se battre pour soi et ceux qu’on aime…

On ne peut pas y couper, on pense ici imparablement à Taniguchi et son Quartier lointain. Damien Marie reprend la même trame de départ, mais tout y est ici plus noir, plus désespéré. Le personnage est dépressif, foncièrement seul, abandonnant son seul amour derrière lui. Le contexte social est aussi très marqué, de même que la maladie qui perce une vie.
Le sujet parle à tous : n’a-t-on jamais été plus heureux que pendant son enfance ? et qu’est-ce que l’on changerait dans son passé pour vivre mieux le présent ? Si tout semble tourner autour du jeu et de ces longues batailles entre clans dans la forêt, le malaise est toujours présent, sous-jacent, profond, et la récréation ne fait que masquer les véritables enjeux de ce retour aux origines. Par petites touches et en évitant les grosses ficelles, le récit se déroule posément jusqu’au final, aussi surprenant qu’original.

Le livre contient également la longue nouvelle de Damien Marie qui donna naissance à la bande dessinée. On y retrouve les mêmes mots, les mêmes séquences. Formellement instructif pour étudier le travail d’adaptation et de découpage qui a été effectué par les auteurs.

Un beau roman, et une belle histoire donc, efficacement mise en images par le crayon habile et efficace de Vanders.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 23/02/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Ceci est mon corps (tome 1)
       de Damien Marie , Sébastien Goethals
  • Quartier lointain
       de Jirô Taniguchi
  • Sale morveuse !
       de Gally
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd