L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 14 décembre 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Terreur glacée
Gou Tanabe   Les Montagnes Hallucinées (tome 1) - Les chefs-d’œuvre de Lovecraft
Ki-oon 2018 /  15 € - 98.25 ffr. / 310 pages
ISBN : 979-10-327-0362-5
FORMAT : 15x21 cm
Imprimer

Avec ce très beau livre, les éditions Ki-Oon inaugure une nouvelle collection dédiée à Lovecraft. Gou Tanabe adapte ici le court roman Les Montagnes hallucinées écrit en 1931 mais paru pour la première fois en livre en 1939. C’est l’un des grands chefs d’œuvre de son auteur. C’est d’abord un roman d’aventures, hommage à Poe et Jules Verne, qui se transforme peu à peu en un récit glaçant oscillant entre science-fiction et horreur pure. Lovecraft est ici au sommet de son art et on trouve dans ces pages tout ce qui a ensuite fait sa renommée : la tension latente, les descriptions pseudo-scientifiques acoquinées à un fantastique débridé, une cosmogonie mettant en scène des créatures immortelles et ayant traversé tout l’univers. C’est un classique, un mètre étalon du genre.

L’histoire est celle d’une expédition en Antarctique. A bord de l’Arkham, un groupe de scientifiques se prépare à découvrir ce nouveau monde et aller plus loin encore sur ces terres désolées. L’aventure n’est pas sans dangers et il faut faire face à des conditions climatiques extrêmes. Mais personne au sein du groupe ne soupçonne quelles découvertes incroyables recèlent ces terres glacées. Tout dépassera ici l’entendement et remettra en causes la plus évidente des certitudes.

Si beaucoup de textes de Lovecraft ont déjà fait l’objet d’adaptions diverses, les Montagnes hallucinées reste timidement représenté. Depuis plusieurs années, Guillermo Del Toro annonce qu’il compte s’attaquer à une version cinéma, mais le projet est toujours reporté. En bande dessinée, Horacio Lalia et Enrico Breccia, qui ont été exemplaires dans leur travail de réappropriation, ne se sont pourtant jamais frotté à ce récit. Seul I.N.J Culbard a livré une adaptation sage et convenue chez Akileos, une jolie bande dessinée d’aventures mais pas un grand récit de terreur.

Gou Tanabe de son côté, a complètement compris le texte de Lovecraft, sa force, son côté dérangeant, renversant. Pour les besoins de son adaptation, Tanabe rend plus identifables les personnages un peu fantomatiques de Lovecraft (comme dans beaucoup de ses textes, les héros lovecraftiens sont des prête-noms, des silhouettes banales et interchangeables). Ainsi le professeur Lake, le premier a découvrir les étranges cadavres des créatures, devient sous les pinceaux de Tanabe, un jeune professeur aux yeux un peu fous, et à l’ambition déraisonnable qui le mènera à sa perte.

Dans ce paysage d’Antarctique où tout pourrait sembler blanc et vide, Tanabe remplit ses pages de détails foisonnants, de gris de noirs ; le décor est inquiétant, ses créatures étonnantes, et la tension monte crescendo comme dans le récit original. Les cadrages parfois serrés font brusquement place à des vues grandioses rendant encore plus petits les pauvres humains qui s’y perdent. Car c’est là toute l’histoire des Montagnes hallucinées : une expédition qui vire au cauchemar lorsque soudainement les aventuriers ambitieux font à la fois face à des sites grandioses mais aussi et surtout à tout un passé et une Histoire qui les dépassent. Soudainement, cet homme qui se voyait conquérant et héros, grand explorateur et vainqueur, devient une goutte d’eau, une poussière dans l’univers. Et c’est la terreur qui devient le seul sentiment acceptable, raisonnable, avant de sombrer dans la folie.

Dans ce premier tome d’un diptyque, Tanabe donne aussi à voir un aperçu de cette fameuse cité aux architectures impossibles. Et c’est déjà un pur régal visuel.
Une superbe adaptation donc, magnifiquement éditée avec sa couverture en simili cuir et son grand format. Indispensable pour tous les amateurs de Lovecraft et de fantastique.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 31/10/2018 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Kasane
       de Gou Tanabe
  • Howard P. Lovecraft
       de Alex Nikolavitch , Lara Lee , Gervasio Benitez , Carlos Aon
  • HP Lovecraft, le Dieu silencieux
       de Didier Hendrickx
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd