L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 25 juin 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

La fin du monde est pour demain
Raphaël Drommelschlager   Tony Valente Pereira   Les quatre princes de Ganahan (tome 1) - Galin
Delcourt - Terres de légendes 2004 /  12.50 € - 81.88 ffr. / 48 pages
ISBN : 2847891692
FORMAT : 23 x 32 cm
Imprimer

Le monde de Ganahan est assez original : constitué de trois morceaux de planète, il flotte dans le cosmos en direction de la constellation d’Ysion . L’arrivée à cette destination n’a toutefois rien d’engageant : elle coïncidera avec le moment où les trois « planétins »séparés se désagrégeront en se rapprochant et en se heurtant. Sachant cela, on pourrait poser dès à présent l’album en se disant que, de toutes les façons, les dès sont jetés… mais justement non, il y a, sur les trois mondes en question, trois jeunes gens (Shâal, Galin et Filien) d’ascendance princière, marqués par des signes de naissance et dépositaires du dernier espoir de la « planète » : le secret des « clefs de la tradition » qui doivent permettre d’unir sans drame les planétins. Le problème : le détenteur de la quatrième clef, Althis, est un prince immortel (à l’origine de la naissance de Ganahan), teigneux et introuvable. Commence donc une quête qui doit emmener nos héros à la recherche des mystérieuses clefs.

Voilà un premier album qui, sans être bouleversant d’innovations, s’avère bien sympathique. Le scénario de Raphaël Drommelschlager ne brille pas (encore) par son originalité : la création d’une équipe soudée à partir de trois individus très différents est l’un de ces schémas classiques que l’on retrouve dans nombre d’histoires, et les caractères de nos héros sont, pour le moment, des plus stéréotypés (grosso modo : l’inventeur gentil et candide aux allures d’Harry Potter, la manipulatrice sans scrupules aux courbes affolantes, le sportif-aventurier-bagarreur pas marrant). La cohérence même de l’histoire supposerait un peu plus d’explications : tout se déroule impeccablement dans ce monde où manifestement, la loi de Murphy est encore inconnue. Les plus jeunes, forcément optimistes, apprécieront, mais il faudra prévoir quelques transitions pour les lecteurs avides d’explications.

Par contre, la géographie ganahanienne est originale : chaque morceau a développé sa culture propre (un monde oriental à la sauce Mille et une nuits, un monde universitaire dédié au savoir, un monde européen moderne), tout en gardant des liens forts avec les deux autres, le tout dans une ambiance fantasy. La population, mélange d’humains et d’humanoïdes aux têtes animales, constitue également une bonne surprise, qu’il faut creuser (les humanoïdes doivent avoir quelques particularités liées à leurs races respectives ?). On attend donc pour la suite quelques développements (notamment sur les moyens de se rendre de l’un à l’autre des planétins).

Bref, un récit qui se laisse lire sans toutefois demeurer inoubliable : il lui manque peut-être quelques planches pour lui conférer un peu de cohérence, ou plus de réalisme... ? L’affaire est à suivre. Heureusement, le graphisme est lui des plus réussis et, pour un premier album, c’est un coup de maître. Tony Valente Pereira, tout jeune dessinateur, a su s’inspirer avec talent de la série Lanfeust de Troy et d’une esthétique classique mâtinée de mangas (en particulier dans la mise en mouvement des personnages, très fluide) et de comics (avec des références à la série Tellos, chez Semic, avec ses hommes-tigres entre autres) pour réaliser un univers attachant et onirique. Voilà une valeur sûre du fantastique, qui livre ici un univers de poche dont on doit espérer beaucoup. A suivre !


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 05/02/2005 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Un entretien avec Raphaël Drommelschlager
  • Les Voyages de Kaël (tome 1)
       de Raphaël Drommelschlager
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd