L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 19 juin 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Un album dantesque ?
Olivier-G. Boiscommun   Christelle Moulart   Anges - Psaume 3
Les Humanoïdes associés 2005 /  12.60 € - 82.53 ffr. / 56 pages
ISBN : 2-7316-1692-X
FORMAT : 24,0cm x 32,0cm
Imprimer

Si l’on s’en tient au récit biblique, l’enfer et le paradis finiront bien par se taper dessus, avec l’humanité comme champ de bataille… Mais d’ici à la dernière bataille, la guérilla continue. Et avec O. G. Boiscommun, c’est à une guerre de tous les instants que les lecteurs de la série Anges sont conviés depuis maintenant deux albums, une guerre qui a pris pour cadre successivement une cathédrale, une école tenue par des sœurs, et dans ce nouvel album, l’enfer lui-même ! En effet, Psaume 3 est censé conclure (hélas !) une série originale, tant pour le sujet (la lutte éternelle entre l’enfer et le paradis) que pour le traitement, hautement fantaisiste. La fin du monde n’est pas pour demain (du moins peut-on l’espérer), mais il semblerait que l’enfer et le paradis aient trouvé une façon inattendue de solder leurs différends. Âmes perdues et retrouvées, ne pas s’abstenir !

Les fantassins de cette guerre ignorée sont trois anges (dont un transfuge, devenu démon en cédant naguères à la colère) : Yesod, Om et Jeliel. Et d’emblée, on ne peut que les aimer, ces diablotins et ces angelots caractériels, fainéants, sarcastiques, ni trop angéliques, ni complètement démoniaques. Tout le plaisir des albums précédents (et de ce nouvel opus) réside dans cette petite guéguerre qui semble indolore, mais qui n’use pas moins de toutes les techniques d’une vraie guerre. Car les forces du bien ont ourdi un complot qui ferait honneur au plus noir des démons de l’enfer, afin d’infiltrer dans les rangs des armées diaboliques un espion. Dans le même temps, La Grippe, un démon biologiste chargé de concevoir de nouvelles armes chimiques, pense avoir trouvé un filon… Qui, des anges ou des démons, l’emporteront ? Et où est Dieu, à propos, qui laisse Bouddha le remplacer ?

Remarquons déjà que la réalisation est très réussie : Boiscommun a un style bien à lui que les fans de Troll connaissent bien, lissé, plein d’ombres, de nuances. Chaque planche est une œuvre d’art en soi. Il joue admirablement des couleurs pour figurer une ambiance : les rouges et noirs de ce nouvel album figurent ainsi un enfer très classique, s’inspirant des manufactures du XIXe siècle, kafkaïen dirait-on, mais aussi très poétique. Enfin, le scénario n’est pas négligé : les relations entre les anges, les rapports avec l’adversaire… tout est traité avec une fantaisie et un humour bon enfant. On pourrait faire dans le détail et trouver bizarre d’avoir des anges sexués (le sexe étant un attribut des démons)… mais ce serait vraiment exagérer : les amateurs de suspens surnaturel, de fantaisie divine, les nostalgiques du jeu de rôle Magnas veritas, bref, tous ceux qui s’interrogent sur la réalité du combat entre le bien et le mal peuvent se jeter - sans risque pour leur âme ni leur bédéthèque - sur cette trilogie, hélas achevée.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 11/01/2006 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd