L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 16 juin 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Fantastique  
 

Le retour du grand méchant loup
Saverio Tenuta   La Légende des nuées écarlates (tome 1) - La Ville qui parle au ciel
Les Humanoïdes associés 2006 /  12.90 € - 84.5 ffr. / 48 pages
ISBN : 2-7316-1763-2
FORMAT : 24x32 cm
Imprimer

Dans un Japon médiéval fantastique, un duel oppose les hommes à d’immenses loups blancs, cruels et vénéneux, les Izunas. Dans une citadelle de bois, assiégée par la neige et les loups, une communauté survit, difficilement, plus ou moins opprimée par la reine locale et son sinistre général, Fudo. Mais voilà qu’arrive Raido, un étranger en haillons, au passé enfouis sous des hardes puantes, porteur d’un panier suintant de sang, et d’un lourd secret, sans doute à moitié fou. Pour avoir sauvé l’actrice Ogi de la censure locale, il est bientôt pourchassé, amené à sortir en pleine lumière et assumer son secret, ses contradictions, celles d’un ronin en rupture de ban… Serait-il encore ce samouraï de belle prestance disparu naguères lors d’une bataille contre les Izunas ? Est-il seulement encore un être humain ?

Un récit sombre de crime et de vengeance, sur fond de guerre entre homme et loups, un ambiance originale, à l’esthétique gothique mâtinée d’orientalisme : il y a chez Saverio Tenuta comme une fascination pour le destin morbide des samouraïs et les ambiances du théâtre Nô, une fascination maîtrisée qui donne à son travail un cachet particulier. Sa mise en scène, qui joue habilement des contrastes entre l’extérieur blanc et menaçant, et les intérieurs sombres et intimes, s’avère originale et séduisante. L’histoire du retour du fils prodigue, poussé malgré lui par une force qui le hante à la vengeance, est en soi assez classique, même si, par quelques adjonctions (les membres perdus du héros devenant des appendices supplémentaires pour son ennemi), le côté fantastique s’impose, insidieusement. Mais le traitement graphique est lui beaucoup plus original et stimulant. Le jeu des couleurs tout d’abord, comme tiré d’une représentation théâtrale nippone : Tenuta joue avec fougue des contrastes entre le rouge (sang, symbole des samouraïs) et le blanc (symbole de cruauté des Izunas et de la froideur de la neige). Cela donne un album lumineux et en même temps un peu étrange, une ambiance inhabituelle et réussie. Et puis les personnages aux visages figés par le froid, aux lèvres plissées par les conventions, avec, seule étincelle d’une vie ardente, un regard que le dessinateur a parfaitement su rendre. Quelques beaux morceaux de bravoure graphique attestent du genre « samouraï ». Au final, on l’aura compris, Saverio Tenuta manie le contraste à la perfection pour une série au charme déroutant. Les fans de fantasy nippone peuvent se régaler.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 25/10/2006 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd