L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 16 décembre 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Science-fiction  
 

Soleil vert ?
Yacine Elghorri    Factory (vol.1)
Carabas 2007 /  9.95 € - 65.17 ffr. / 48 pages
ISBN : 978-2351002254
FORMAT : 21x30 cm
Imprimer

Dans le monde de Factory, c’est la faim qui domine : sur une planète aride, dotée d’une végétation bizarre, quasi animale, l’humanité survit avec peine, réunie autour des Factory, usines de nourriture un peu mystérieuses gérées par de grands féodaux, tel le baron Gucco (un émule des Harkonnen de Dune ?)… et ce dernier a des soucis, son principal moyen de prévision, un « précog » (cf. Philip K. Dick et Minority Report) vient de disparaître dans d’atroces mutations, après avoir prédit la venue d’un homme-cochon. Affolement à la cour du baron qui attend par ailleurs la visite d’un mystérieux inspecteur aux pouvoirs administratifs terrifiants… Et pendant ce temps, une petite troupe de pèlerins menée par un homme transformé en cochon traverse le désert, en quête de rédemption…

À l’évidence, voilà un album étrange, qui mélange les références (Boucq, Druillet et Moebius pour le graphisme, Herbert et Dick pour le scénario) avec une sorte de jubilation un peu malsaine. On a parfois l’impression de se trouver dans une version SF tordue de Delicatessen, un classique du cinéma de boucherie, avec une fascination pour les chairs, la viande, la bidoche, le gras dans toute sa splendeur. Un graphisme étonnant, où les diverses inspirations s’ajoutent pour donner une esthétique fantastique particulière, aux tons rougeâtres. Reste le scénario, un peu hermétique par endroits : on devine plus qu’on ne comprend ce qui se passe, la situation est un peu confuse et le lecteur devient tributaire des maigres informations que l’auteur livre sur cet univers pourtant prometteur, un univers que l’écrivain de science-fiction Serge Brussolo (celui de Rêves de chair) ne renierait pas. Alors forcément, on attend un deuxième tome qui confirmera et éclairera ce premier album sympathique, qui révèle un monde assez étonnant mais un peu frustrant à force d’allusions.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 09/09/2007 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd