L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 20 juin 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Chroniques - Autobiographie  
 

Like a hobo…
Hervé Bourhis   Christian Cailleaux   Prévert, inventeur (tome 1)
Dupuis - Aire Libre 2014 /  16.50 € - 108.08 ffr. / 72 pages
ISBN : 9782800162256
FORMAT : 23x30,2 cm
Imprimer

On est à Constantinople juste après la guerre : le caporal Prévert – pas
très motivé, comme soldat – fais les 400 coups et se lie d’amitié avec
Marcel Duhamel, un autre caporal à peine plus intéressé par l’uniforme… le
climat local, le raki et les rencontres valent mieux qu’un colonel en
grande tenue. Mais de retour à Paris, il faut bien s’occuper : Jacques
Prévert, son frère Pierre et Marcel forment le noyau dur d’une bande de
jeunes gens un peu en marge, un peu artistes, un peu fantasques. Ils ont des
velléités de poésie, d’art, déclament, peignent – pas forcément bien mais
qu’importe – lisent, dansent, boivent, draguent, se droguent et vont au
cinéma. Une vie aimable de bohème, parfois heurtée par quelques questions
financières ou problèmes de travail, et entrecoupées de rencontres : Aragon,
Giacometti ou Desnos. Mais l’astre de ce petit cénacle, celui qui a réussi,
c’est André Breton pape des surréalistes et bientôt protecteur attendri de
Prévert, le fou du prince. Mais dans les Eglises, il y a toujours des
hérétiques et Prévert, impatienté par les discours par trop académiques et
orthodoxes de Breton, finit par rompre, pour retrouver cette chère liberté
qui, bientôt, en 1931, fait de lui un poète authentique.

Fin de l’histoire ? non. Fin de l’album oui, mais voilà un premier tome
d’une vie de Prévert tout fait pour séduire les amateurs du grand poète. Le
scénario concocté par Hervé Bourhis s’affranchit nettement du classique : on
cueille le futur poète à Constantinople, on le suit dans ses errances, ses
aventures, ses folies, ses accès de logorrhée et ses cuites. On croise ses
amis, on s’allonge avec ses ses amantes, on écoute tout ce petit monde
discourir… le tout selon une chronologie vague, rythmée par des didascalies
surréalistes. Le ton même de l’album est drôle, un peu distancé, empreint de
cet humour tout flegmatique avec lequel Prévert considérait son univers. Un
scénario bien senti et une mise en image maîtrisée et réussie, due au
pinceau de Christian Cailleaux, également impressionnant d’inventivité :
comment rendre au dessin les jeux linguistiques de Prévert, ses déclarations
absurdes ou surréalistes, comment restituer un regard sur le monde, et même
un monde (le Montparnasse des surréalistes) plutôt nocturne, comment figurer
la bohème, la dèche, les meurtrissures de l’enfance, le regard des bourgeois
sur ces aimables j’menfichistes ? des jeux de couleurs, des contrastes, des
décors parfois à peine esquissés, des silhouettes : autant de moyen de
forcer le lecteur à s’impliquer, à imaginer. En toile de fond, Cailleaux
glisse même quelques dessins inspirés du cinéma (Un chien andalou,
forcément), ultime trace de modernité et de réalisme. Une vision poétique et
juste assez surréaliste pour séduire le lecteur et l’amener, doucement, à
découvrir, à travers une certaine vision du monde, l’immense talent de
Prévert. Le thème n’était pas évident, mais Cailleaux et Bourhis livrent un
album très riche et vraiment réussi, pour tous ceux qui pensent que bande
dessinée et poésie peuvent faire de beaux enfants…


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 13/10/2014 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Piscine Molitor
       de Christian Cailleaux , Hervé Bourhis
  • Jacques Prévert
       de Yves Courrière
  • Le Teckel
       de Hervé Bourhis
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd