L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 22 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Chroniques - Autobiographie  
 

Un grand ancien littéraire
Alex Nikolavitch   Lara Lee   Gervasio Benitez   Carlos Aon   Howard P. Lovecraft - Celui qui écrivait dans les ténèbres
21g 2018 /  19 € - 124.45 ffr. / 110 pages
ISBN : 9791093111216
FORMAT : 19x28 cm
Imprimer

Howard P. Lovecraft n’est pas seulement un écrivain, auteur d’une œuvre qui, dans le domaine fantastique, s’inscrit dans la postérité d’un Edgar Poe et inspire un immense courant littéraire. On parle, pour ses divers romans, d’un «mythe», une véritable cosmogonie créée de toutes pièces et dont les échos se poursuivent jusqu’à nos jours, tant dans la littérature qu’au cinéma et dans la BD, les jeux, etc. Bref, une légende, un monstre sacré dont on n’a pas fini d’exploiter l’univers. Lovecraft est donc plus qu’un écrivain : mais il est sans doute aussi devenu un personnage de roman, un homme étrange, dévoré par l’envie d’écrire et de raconter des histoires, passionné par son coin de terre – la Nouvelle Angleterre – et son atmosphère, un homme seul qui, par le biais d’une correspondance gigantesque, fut largement entouré par quelques-unes des plus belles plumes fantastiques de son temps.

Comment raconter cette histoire sans céder à la tentation du fantastique ? On croise Houdini, on se promène la nuit dans un cimetière hanté par Poe, on rêve entre deux arrêts d’autocar à une cité irréelle. Alternant le récit de vie et de ses complexités, notamment dans les rapports avec les autres, et les références à l’œuvre - Cthulhu, Randolph Carter et les contrées du rêve, l’affaire Charles Dexter Ward, les montagnes hallucinées, etc. -, Alex Nikolavitch a décidé de ne pas trancher : sans céder à l’idée d’en faire un conte (comme le magnifique Lovecraft de Breccia) ou une promenade fantastique dans son œuvre (comme le très réussi Providence d’Alan Moore), il insère des extraits dans le récit, comme autant d’étapes dans une chronologie personnelle où la création littéraire prend une place de plus en plus importante. A cet égard, l’album constitue une belle évocation de la vie d’un écrivain peu reconnu en son temps, si ce n’est par quelques pairs, et qui vécut sans savoir le succès qui attendait ses romans et nouvelles. Il y a dans ce récit une vraie compassion pour Howard Philip, autant qu’une fascination naturelle pour Lovecraft : le mélange des deux, joliment mis en scène par un trio d’auteurs, est vraiment réussi, une belle évocation en sympathie qui éclaire le contraste entre la vivacité d’une imagination et l’austérité d’une existence passée au service de cette imagination.

Pour les amateurs de Lovecraft mais également pour tous ceux que l’histoire littéraire intéresse, un album bien mené et très réussi.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 21/03/2018 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • HP Lovecraft, le Dieu silencieux
       de Didier Hendrickx
  • Lovecraft
       de Enrique Breccia , Hans Rodionoff , Keith Giffen
  • Les Cauchemars de Lovecraft
       de Horacio Lalia
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd