L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 16 juin 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Policier - Thriller  
 

Une double quête un peu rapide
Eric Omond   Boris Beuzelin   Stabat Mater
Delcourt - Sang froid 2005 /  12.50 € - 81.88 ffr. / 48 pages
ISBN : 2847897151
FORMAT : 23 x 32 cm
Imprimer

Un homme, « handicapé du sentiment ». Jamais d’émotions, un cœur qui bat toujours sur le même tempo quand les autres s’enthousiasment ou se désespèrent. Pour mieux mettre à l’épreuve cette atonie de l’âme, il a décidé d’être photographe de police, et passe son temps à balader son objectif de scène de crime en scène de crime. Un jour, le hasard le conduit jusqu’à une épicerie glauque au fond d’une impasse, qui propose chaque soir un « spectacle de femme nue sans vêtements ». Quoi de plus sordide ? Toujours curieux de tester sa nature résistante, notre homme décide d’y aller. C’est alors un raz-de-marée : sur la scène, sous la puissante lumière blanche d’un projecteur, le corps nu et parfaitement immobile d’une jeune femme le subjugue.

Au milieu des autres spectateurs de ce triste peep-show, l’homme tombe amoureux, et l’érotomane se persuade que les regards de la jeune femme ne sont que pour lui. Tous les soirs, il retourne au spectacle. Et puis un jour, plus rien. L’épicier n’a pas ouvert boutique et ne l’ouvrira plus. Refusant d’imaginer qu’il ne reverra jamais cette femme, l’homme commence alors une enquête qui le fait remonter, peu à peu, jusqu’à l’objet de son fantasme. Mais c’est une réalité totalement inattendue qu’il découvre…

La lecture de cet album ne laisse pas indifférent : le scénario d’Eric Omond est fondé sur une idée intéressante et forte, où une enquête « classique » sur un personnage mystérieux est menée par un personnage qui se découvre lui-même au fil de ses investigations, perçant peu à peu sa carapace affective, non sans douleur. Malheureusement, la dimension psychologique n’est pas suffisamment creusée et les 46 pages de l’histoire se permettent des temps morts qui auraient dû être mis au profit de l’intrigue. L’enquête avance vite, la transformation intérieure du héros aussi, ce qui gâche l’intensité de la progression. La rencontre de deux personnages sur la corde raide, qui conclut l’histoire, ne livre pas, en conséquence, tout son potentiel. Le découpage, pas toujours très heureux, accentue cette impression d’un manque de densité. Au final, on a le sentiment que les auteurs sont passés à côté de ce qui aurait pu être un one-shot envoûtant. Dommage !


Anne Bleuzen
( Mis en ligne le 30/04/2005 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd