L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 25 juin 2019
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Aventure  
 

Aventure et sensualité
Fred Bernard   La Patience du tigre
Casterman - Ecritures 2012 /  24 € - 157.2 ffr. / 280 pages
ISBN : 978-2-203-04900-0
FORMAT : 17x24 cm
Imprimer

1924, le monde sort de la guerre et s’ennuie un peu, l’Afrique mystérieuse et l’Orient compliqués attendent l’explorateur imprudent… et ça tombe bien, chez les Picquigny, on explore de père en fille. Après La Tendresse des crocodiles et L’Ivresse du poulpe, Jeanne la sensuelle revient, aussi mutine et dénudée que d’habitude.

Où l’on retrouve donc Jeanne Picquigny, fille d’explorateur et femme amoureuse, un brin dérangée mais incontestablement séduisante. Après l’Afrique et l’Amérique, en route pour l’Orient. Jeanne qui est toujours folle du bel Eugène Love Peacock, mais qui s’ennuie dans son nouveau destin de mère au foyer. Heureusement, il y a l’aventure, qui l’appelle et en l’occurrence, une énigme, dissimulée dans un meuble, et qui laisse supposer un trésor. Mais pour déchiffrer l’énigme, Jeanne va devoir apprivoiser sa belle famille, en découvrir les secrets, prendre le large, traverser les mers, les océans, défier l’Inde, ses tigres, son kama sutra, ses forêts, ses maharadjas… pour finir dans l’Himalaya, entre yétis et cité interdite. Ça ressemble à un bon Indiana Jones, mâtiné de Corto Maltese et d’Adèle Blanc Sec, mais chez Jeanne, les étapes sont plus reposantes, un peu plus baroques et sexy aussi, un peu magiques sans doute… On disserte gaiement de vin, de sensualité, d’histoire.

Il y a un charme particulier qui plane dans les aventures de Jeanne Picquigny… sans doute pas un charme graphique car de ce point de vue, l’album ressemble plus souvent à une ébauche, un premier jet bâclé, qu’au résultat d’un art maîtrisé. Fred Bernard se livre ici, de manière très assumée aux joies de l’esquisse et du roman graphique au sens âpre du terme, à savoir qu’on a l’impression de lire un roman crayonné plutôt qu’une BD un peu intimiste. Le charme est donc ailleurs, il est déjà dans cette galerie de personnages frais et déjantés, vaguement hors du temps, élégants et mystérieux : Jeanne, son homme, sa belle famille, son entourage, son univers. Le charme est aussi dans l’espèce de langueur qui plane sur l’album : récit d’un voyage un peu hasardeux, un peu erratique sur les traces d’un trésor qui l’est tout autant, à croiser des gens étranges, des créatures bizarres. Le charme d’un de ses longs voyages en bateau, à descendre un Nil aussi alangui qu’un touriste sous le soleil égyptien. Et puis le décor vaut le détour, les bords du Gange, les contreforts de l’Himalaya, les cités perdues de l’Everest ou Stonehenge sous la pluie (et sans culotte). Un plaisir indéfinissable pour un album surprenant, qui se laisse lire comme on effeuille une rose.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 16/10/2012 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • L’Homme bonsaï
       de Fred Bernard
  • L'Arche de Nino
       de Nino Ferrer , Fred Bernard
  • Jeanne et le Mokélé
       de Fred Bernard , François Roca
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd