L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 16 décembre 2018
  
 
     
Le Livre
Bande dessinée  ->  
Comics
Manga
Historique
Réaliste
Fantastique
Science-fiction
Policier - Thriller
Aventure
Humour
Adaptation
Jeunesse
Les grands classiques
Chroniques - Autobiographie
Revues, essais & documents
Entretiens
Illustrations, graphisme et dessins d’humour
Autre

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Bande dessinée  ->  Aventure  
 

Retour au pays
Etienne Willem    Keera   Le Cercueil des Souvenirs - Indrani
Paquet - Tekap 2007 /  5 € - 32.75 ffr. / 32 pages
ISBN : 978-2-88890-156-3
FORMAT : 22x30 cm
Imprimer

On avait suivi dans deux précédents albums les aventures de l’inspecteur Arbuckle et de Miss Mac Millan, les héros de la série Vieille Bruyère et Bas de Soie. Dans un univers so british entre Sherlock Holmes et Agatha Christie, la paire de détectives compagnons malgré eux menait une enquête à rebondissements et pleine de péripéties. Pour Le Cercueil des Souvenirs, Etienne Willem choisit de revenir en arrière et de présenter un peu plus amplement les principaux personnages de sa série. Dans ce premier opus très réussi, il focalise ainsi toute son attention sur la jolie Miss Mac Millan, alors plus connue sous le nom d’Indrani. Qu’est-ce qui a fait que celle-ci quitte son pays pour venir à Londres et quel est son véritable lien de parenté avec Lord Dravott ? Les réponses sont dans cet album…

L’action débute à Calcutta en 1928. Le Raj britanique est encore en place et l’influence de Gandhi n’a pas encore bouleversé tout le pays. La vie est loin d’être facile pour les habitants et c’est dans ces conditions que la jeune Indrani en vient à vouloir cambrioler la demeure d’un riche colon anglais, Lord Dravott. Malheureusement pour elle, elle débarque au mauvais moment et assiste à l’assassinat d’un archéologue réputé. Voilà la jeune fille en fuite, accusée du meurtre et qui doit tout faire pour prouver son innocence et confondre le véritable coupable. Ce dernier est un certain Renfield, sinistre personnage qui pourrait aussi être mêlé à une histoire plus ancienne, celle de la disparition de la mère d’Indrani… La suite de l’aventure verra se multiplier les événements, parfois aux limites du fantastique puisque toute l’affaire tourne autour d’un sabre mystérieux qui aurait été autrefois manipulé par la déesse Kali.

On avait déjà beaucoup apprécié les précédents albums pleins d’attraits d’Etienne Willem, et cette nouvelle bande dessinée emporte à nouveau l’adhésion. Willem fait de la bande dessinée « à l’ancienne », divertissante et colorée, drôle et mouvementée. Avec un joli coup de crayon, dynamique et amusant, il met en scène des récits d’aventures toujours très bien racontés et qui prennent place dans des univers connus, aux ambiances soignées, empruntant la voie des grands classiques d’autrefois avec un découpage qui se veut toutefois plus moderne. Avec Le Cerceuil des Souvenirs, histoire à part qui peut se lire sans connaître la série principale, on est dans une Inde d’Épinal, proche de Tintin et d’Indiana Jones, joliment colorée (très beau travail de Keera) et dont le charme rétro opère de suite. Certes, pour la surprise et l’originalité, il faudra chercher ailleurs, mais l’album se fond parfaitement dans cette nouvelle collection « Tekap » des éditions Paquet, à savoir une forme de bande dessinée populaire, distrayante et parfaitement menée.


Alexis Laballery
( Mis en ligne le 10/05/2007 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd