L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 22 mai 2019
  
 
     
Le Livre
Jeunesse  ->  
Avant 18 mois
A partir de 18 mois
A partir de 3 ans
A partir de 4 ans
A partir de 5 ans
A partir de 7 ans
A partir de 10 ans
Adolescents
Tout-carton / en tissu
Livres animés & Jeux
Albums
Romans historiques
Romans d'aventures
Romans classiques
Romans policiers
& frissons
Romans sentimentaux
Romans SF
& fantastique
Bande dessinée
Les grands classiques
Contes & légendes
Poésie & comptines
Documentaires
Guides divers
Activités & Loisirs créatifs
Livres-CD

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Jeunesse  ->  A partir de 5 ans  
 

Apprendre la patience
Roxane Marie Galliez   Seng Soun Ratanavanh   Attends Miyuki
La Martinière - Jeunesse 2016 /  13.90 € - 91.05 ffr. / 24 pages
ISBN : 978-2-7324-7608-7
FORMAT : 25,9 cm × 34,6 cm
Imprimer

Un très bel album, grand format, très poétique. Une atmosphère japonisante : le prénom de la petite fille, Miyuki, l’attention portée à la nature, la figure du grand-père.

Née au Laos en 1974, l’illustratrice Seng Soun Ratanavanh vit et travaille à Paris mais marque une sensibilité particulière à tout ce qui vient du Japon. Roxane Marie Galliez, l’auteur du conte, vit dans le Nord, mais a beaucoup voyagé dans les îles du Pacifique. Leur association est très réussie, les illustrations enrichissent ce texte sensible, présenté dans une typographie légère.

Dès les premières phrases, le charme est présent : «Terre bleue et lune orange, le printemps s’habille pour sa première aube de l’année». Dans le jardin qui s’éveille, la petite Miyuki, en robe rouge et blanche, cheveux noirs coupés en un carré impeccable, a hâte de vagabonder, et elle entraîne son grand-père pour saluer chaque fleur.

Mais l’une d’elle reste fermée… Miyuki, dans son impatience, court à travers le monde chercher de l’eau pour la voir s’ouvrir plus vite. Dans sa quête, elle rencontre un crapaud, un nuage, une cascade, un petit garçon jardinier… Mais Miyuki est trop impatiente… Finalement, la fleur s’ouvrira plus tard, à son heure, en demandant qu’on excuse son retard : «je rêvais du printemps».

Un beau conte, très bien écrit, pour dire l’importance de laisser du temps au temps, de prendre le temps, de laisser – comme la nature - les choses aller à leur rythme. Miyuki l’impatiente est opposée au sage grand-père et à l’heureux jardinier, mais elle saura apprendre.

Une mention spéciale aux superbes images de Seng Soun Ratanavanh, délicates, poétiques. Un très bel album, dès 6 ans.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 02/03/2016 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd