L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 26 juin 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Moderne  
 

Un royaume en effervescence
Pierre-Yves Beaurepaire   La France des lumières - 1715-1789
Belin - Histoire de France 2011 /  42 € - 275.1 ffr. / 836 pages
ISBN : 978-2-7011-3365-2
FORMAT : 17cm x 24cm

L'auteur du compte rendu : Agrégé et docteur en histoire, Alexandre Dupilet est professeur dans le secondaire.
Imprimer

C’est avec circonspection que l’on pouvait accueillir le projet d’une nouvelle histoire de France lancé par Joël Cornette et les éditions Belin. Y avait-il matière à entreprendre un tel chantier ? Les progrès historiographiques étaient-ils si manifestes qu’une mise au point s’imposait ? Et comment faire preuve d’originalité dans ce genre codifié et contraignant qu’est la synthèse de l’histoire d’un pays ? Alors que cette aventure éditoriale est sur le point d’arriver à son terme, les doutes ne sont plus de mise : le pari est gagné et cette Histoire de France est en passe de devenir, si ce n’est déjà fait, une référence. Et l’éventuel démenti ne viendra pas de ce tome consacré à la France des Lumières.

On retrouve dans ce bel ouvrage écrit par Pierre-Yves Beaurepaire toutes les qualités qui ont fait la renommé de cette collection : les illustrations somptueuses, assorties d’éclairants commentaires ; la désormais fameuse rubrique «l’atelier de l’historien», réflexion sur les sources et les débats historiographiques que suscite le XVIIIe siècle ; l’édition de textes, certains classiques, d’autres beaucoup plus rares, qui viennent intelligemment prolonger le récit ; ou encore, la cartographie foisonnante, qui fait de ce livre un atlas du XVIIIe siècle à part entière.

A tout cela s’ajoute une synthèse magistrale dont la pierre d’angle demeure l’histoire politique des règnes de Louis XV et de Louis XVI. Pierre-Yves Beaurepaire s’appuie donc sur une trame chronologique, approche parfaitement adaptée à cet exercice qui exige clarté et rigueur. On saura notamment gré à l’auteur d’avoir consacré une étude fouillée à la Régence, période souvent réduite à une vague introduction dans les histoires du XVIIIe siècle - pour mémoire, dans l’Histoire de France de Lavisse, Henri Carré, auteur du volume portant sur la France de Louis XV, n’y consacrait que quelques pages. Trois chapitres thématiques portant sur le mouvement des Lumières, la démographie de la France à l’aube du règne de Louis XVI et les expériences et réformes menées par les administrateurs de la monarchie viennent compléter le tableau d’ensemble.

S’il reste classique dans la forme, cet ouvrage s’appuie sur les dernières avancées de l’historiographie et emprunte à maintes reprises des chemins de traverse qui éclairent certains aspects méconnus voire inédits du règne du Bien-Aimé. Il est impossible de tous les citer et l'on se contentera de quelques exemples. Pierre-Yves Beaurepaire montre ainsi comment Louis XV a essayé, à travers un programme de statues d’ornement des places royales, de faire évoluer l’imagerie royale vers celle d’un roi de paix et d’un roi citoyen. Il s’interroge également sur la désacralisation du corps du roi, processus révélé soudainement par la tentative d’assassinat de Damiens et que la succession ininterrompue des influentes maîtresses royales - on pense bien sûr à la marquise de Pompadour - a contribué à accélérer. Quant au chapitre sur la démographie de la France, il comprend une partie tout à fait inattendue sur les progrès essentiels de l’obstétrique.

Au total, c’est un royaume en effervescence que nous dépeint Pierre-Yves Beaurepaire. Aussi bien sur le plan des idées que sur ceux de l’économie, de la démographie ou de l’administration de l’État, et en dépit des pesanteurs sociales, la France subit de profondes transformations. Quant à la monarchie, loin de se figer dans une posture hiératique et d’ignorer ces bouleversements, elle s’y montre sensible, tantôt les accompagnant, tantôt essayant de les réfréner.

Véritable apologie pour l’histoire du XVIIIe siècle, l’ouvrage de Pierre-Yves Beaurepaire est à l’image de la période qu’il décrit : stimulant, virevoltant, foisonnant.


Alexandre Dupilet
( Mis en ligne le 01/11/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Mythe de l'Europe française au XVIIIe siècle
       de Pierre-Yves Beaurepaire
  • Absolutisme et Lumières
       de Joël Cornette
  • Le Monde des Lumières
       de Vincenzo Ferone , Daniel Roche
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd