L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 16 juin 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Histoire Générale  
 

Si proche et si étrangère : la civilisation américaine
André Kaspi    Collectif   La Civilisation américaine
PUF - Quadrige 2004 /  22 € - 144.1 ffr. / 621 pages
ISBN : 2-13-054350-2
FORMAT : 15x20 cm

L’auteur du compte rendu : agrégée d’histoire et docteur en histoire médiévale (thèse sur La tradition manuscrite de la lettre du Prêtre Jean, XIIe-XVIe siècle), Marie-Paule Caire-Jabinet est professeur de Première Supérieure au lycée Lakanal de Sceaux. Elle a notamment publié L’Histoire en France du Moyen Age à nos jours. Introduction à l’historiographie (Flammarion, 2002).
Imprimer

Les PUF rééditent, dans leur collection Quadrige, La Civilisation américaine, ouvrage désormais classique, manuel très utilisé par les étudiants en histoire et en anglais, mais dont la lecture peut être chaudement recommandée à un grand public désireux de s’informer sur ce pays-continent si près et si loin de nous. Une lecture d’actualité, en cet automne 2004, qui permet de sortir des lieux communs et des affirmations simplistes, et de mieux comprendre les grandes options américaines en les replaçant dans une large perspective dans laquelle le passé éclaire le présent. L’objet du livre étant de décrire les Etats-Unis d’aujourd’hui et non de se livrer à une leçon d’histoire des deux siècles qui viennent de s’écouler.

En vingt-trois chapitres, des spécialistes reconnus, enseignants à l’Université, Panthéon Sorbonne Paris I et Paris I Sorbonne (André Kaspi, François Durpaire, Hélène Harter, Adrien Lherm) dessinent les grands traits de la civilisation américaine ; le sujet lui-même est tout un programme : écrire une histoire globale en s’intéressant au champ du quotidien et poser qu’il existe une civilisation «américaine», résultat des influences diverses qui ont construit cette terre d’immigration, mais aussi produit cohérent qui s’exporte dans une mondialisation dynamique. De Voltaire à Samuel Huntington, étudier la «civilisation» permet d’envisager la complexité des comportements, et doit préserver des affirmations péremptoires.

Le plan adopté balaie les différents aspects du quotidien : peuplement, société (l’évolution du foyer américain, les minorités, la stratification sociale, les villes, les maux de la société), culture, économie, politique, pour terminer sur un chapitre conclusion, «Le monde vu des Etats-Unis». Une bibliographie classée et actualisée complète l’ensemble. Le plan peut apparaître un peu émietté, loi du genre dans un ouvrage collectif ; des chapitres sont particulièrement pertinents : ainsi la réflexion «Existe-t-il une culture américaine ?» ou encore la religion et les chapitres sur la vie politique.

Se dessine une civilisation plus complexe que les grands traits auxquels nous la réduisons trop souvent, un monde en voie de mutations accélérées ; la première de ces mutations étant la modification rapide des rapports de force démographiques, au profit des hispaniques qui depuis 2001 constituent la minorité la plus nombreuse aux Etats-Unis (39 millions en 2004), devant les afro-américains. Désormais la langue espagnole et le catholicisme tiennent une place de choix dans l’espace américain. Cette évolution spectaculaire et rapide constitue un sujet de réflexion : assistera-t-on dans les décennies prochaines à un phénomène de melting in (fusion dans la société américaine) ou à une acculturation au cours de laquelle les hispaniques maintiendront leur culture tout en jouant le jeu américain, ou encore à une situation de Mexifornia? Le débat est actuellement largement ouvert. Gastronomie et musique rendent d'ailleurs compte de la diversité d’une société de salad bowl.

Société d’immigrants, construite par des influences diverses, la société américaine, animée par un fort sentiment de messianisme, le volontarisme et le culte de l’action, se définit comme une société libérale et démocratique, marquée par un individualisme qui - paradoxalement à nos yeux - s’inscrit dans le cadre d’actions collectives et du bénévolat.

Culture originale, culture de l’instant, culture urbaine mais avec de très fortes références au thème de la Nature, souvenir des premières années américaines, la culture nord-américaine entretient aussi des rapports plus complexes, qu’on ne l’imagine volontiers avec un passé bien réel ; nation vieille de deux siècles, les Etats-Unis ne sont plus cette nation sans histoire à laquelle on les réduirait volontiers : en témoigne la redécouverte des auteurs du XIX siècle (D Hawthorne, H. Melville…). La société américaine est une société de l’abondance : mais sait-on que les Américains sont de grands acheteurs de livres, qui représentent leur premier achat au poste des loisirs ? Qu’il existe - et de plus en plus - une culture mainstream, culture de masse, ne signifie pas que les élites sont absentes...

Les différents chapitres donnent un état des lieux utile des Etats-Unis : puissance dont la force s’appuie sur une domination économique sans précédent, dont les grandes lignes sont reprises de façon efficace, et s’appuient sur des facteurs américains (richesses naturelles, qualité de la population et de la main d’œuvre, interventionnisme de l’Etat dans le cadre d’un société libérale).

Un ouvrage bien fait, que l’on peut feuilleter pour chercher une précision ou lire au long cours pour compléter son information sur la première (et la seule ?) puissance mondiale. Ouvrage qui est aussi un ouvrage militant en faveur d’une meilleure compréhension et d'une ouverture vers une puissance à la fois trop et mal connue.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 03/11/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Etats-Unis d'aujourd'hui
       de André Kaspi
  • Etats-Unis, peuple et culture
       de John Atherton , collectif
  • Aux origines de la démocratie américaine
       de Marie-Jeanne Rossignol , Collectif
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd