L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 20 février 2019
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  Biographies  
 

De la révolution émotionnelle à la révolution industrielle
Elvire de Brissac   Ô, dix-neuvième !
Grasset 2001 /  19.69 € - 128.97 ffr.
Fémina Essai 2001
ISBN : 2246619513
Imprimer

Romancière et nouvelliste, Elvire de Brissac revisite dans ce livre une période dont l'aspect mythique est comme condensé dans le "Ô" du titre : le XIXe siècle, dont la cheville d'articulation associant la Révolution et l'Empire en fait l'une des ères les plus fécondes et les plus dynamiques de notre histoire. A mi-chemin de la recherche historique et de la démarche romanesque, l'auteur choisit pour brosser le panorama de ces décennies terribles et magnifiques deux figures emblématiques de la tension entre deux forces contradictoires : Alphone de Lamartine, poète du sentiment et de l'exaltation, et Eugène Schneider, industriel qui allait devenir, avec son frère Adolphe, le plus puissant "maître de forges" de la Lorraine.

Est-ce calculé ? Il y a, dans la prose à la fois houleuse et ramassée d'Elvire de Brissac comme l'empreinte profonde des grands stylistes du XIXe siècle : Stendhal et Balzac. C'est dire que son essai est mené à bride abattue, foisonnant d'images et d'idées, de rapprochements audacieux et de raccourcis habiles. Qu'on ne s'y trompe pourtant pas : rien de bâclé ici, mais une solide connaissance historique portée par une écriture sensible et virtuose. Bousculant les chronologies, confrontant les parcours de l'un et de l'autre, Brissac dégage ce que l'on peut considérer comme la caractéristique-même de cette époque : l'impatience. "L'avenir arrivera-t-il ?" ne cesse de s'interroger le poète, tiraillé entre les souvenirs d'une trop fugace gloire militaire et l'aspiration à un destin d'écrivain doublé d'une reconnaissance politique ; Comment faire, être, vivre plus vite ? s'interrogent les frères Schneider en se démenant autour du creuset d'où surgiront les bouleversements de la révolution industrielle. Dans les deux cas, c'est bien au même but que visent Lamartine et les Schneider : changer le rapport de l'homme au monde, en lui ouvrant l'infini des espaces intérieurs ou en y creusant le sillon d'une nouvelle "ère du fer".

Sur un projet en apparence périlleux, Elvire de Brissac signe l'un des ouvrages les plus inspirés et les mieux documentés sur ce siècle de fracas. Une lecture véritablement enivrante, d'où l'on ressort ébouriffé et haletant. On l'aura compris : on est ici bien loin du pesant essai universitaire - et il serait dommage de refuser l'invitation au voyage...


Pierre Brévignon
( Mis en ligne le 29/10/2001 )
Imprimer

Ailleurs sur le web :
  • Lire le premier chapitre sur le site des éditions Grasset
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd