L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 22 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  People / Spectacles  
 

Confessions d'une call girl
. Sabrina   Marc Samson   Escort
Grasset 2013 /  15.90 € - 104.15 ffr. / 295 pages
ISBN : 978-2-246-80531-1
FORMAT : 13,0 cm × 20,5 cm
Imprimer

Sabrina (pseudonyme de l'auteure, prostituée) revient sur son expérience d'escort girl en Suisse et en Belgique où l'activité reste légale. Une plongée au cœur du quotidien et du vécu d'une jeune prostituée qui s'épanouit dans un milieu singulier et bourgeois où le sexe rémunéré permet tout simplement de flamber en société. Sabrina est une fille banale dont la mère décède alors qu'elle est adolescente. Un peu paumée et détachée de ce qui lui reste de famille, elle tente, par curiosité, une première passe qui va l’entraîner dans une véritable carrière de prostituée professionnelle au royaume du chic, de l'argent et des fantasmes pornographiques.

Le livre n'est pas sans qualités rédactionnelles. Le récit est précis, imagé et rend compte, de manière personnelle et assez forte, des grandes affaires du métier. Mais on voit que la jeune fille, malgré sa personnalité, a été bien aidée par Marc Samson, son co-auteur.

Sabrina est une jolie brune de 20 ans, pulpeuse et «nature», à qui les hommes ne peuvent résister (du moins pas longtemps). Son parcours est classique ; elle commence par s'orienter dans le milieu grâce à des sites de rencontres tarifées puis décide d'en faire une profession en rentrant dans des maisons closes ou en travaillant en tant qu'«escort girl» grâce à des entremetteurs. Très vite, et pour quelques centaines d'euros la nuit (de 300 à 1200), elle assouvit les fantasmes érotiques de riches propriétaires de maisons luxueuses, de sportifs de haut niveau ou de couples libertins. Les descriptions sont assez riches, parfois crues mais la jeune fille n'est semble-t-il jamais tombée sur des cas à problèmes ou des situations inextricables. Les passes se déroulent dans un contexte très professionnel où seule compte la réalisation d’un fantasme (le triolisme revenant assez fréquemment, largement inspiré par des scènes de films X). La jeune femme comprend rapidement la banalité des fantasmes masculins et ceux-ci lui permettront à son tour de vivre une existence tout aussi banale : sorties entre copines, «chat» sur Facebook, shopping compulsif, consumérisme de luxe et amourettes d’un soir. Toute la dualité du livre repose sur d'une part comment la jeune fille gagne sa vie (accepter de coucher avec un inconnu pour énormément d'argent : 20 000 euros en moyenne par mois), et d'autre part comment elle gère cet argent pour vivre sa vie. Le plus triste est de voir que ses expériences sexuelles (aussi bien leur dimension sociale avec les rencontres et diverses situations que l’acte en lui-même) sont peut-être plus formatrices que la tristesse de son quotidien fait de superficialité, de drogue et de fêtes.

En fait, Sabrina n'est que la version extrême, radicale, exacerbée de ce qu'est la vie d'une jeune fille branchée d'aujourd'hui. Sabrina assume tout simplement le fait de vouloir plaire à tout prix en vivant de la prostitution tout en menant parallèlement une existence basée sur l'apparence, le consumérisme fou et la fête permanente. La prostitution est tout simplement la concrétisation du fantasme féminin qui assouvit sexuellement le fantasme masculin. Chaque femme veut plaire sans coucher ; chaque homme veut coucher sans payer. En cela, l'homme est un client en puissance et seulement certains assument le fait d'avoir recours aux femmes de petite vertu et donc à une Sabrina...

Sabrina couche, taxe et consomme. S'y ajoutent une vanité de chaque instant, un aplomb de reine, un narcissisme délirant, une auto-satisfaction permanente et une maîtrise d'un destin vide ; au total : une «escort girl» d'aujourd'hui. La personnification tout à fait saisissante du monde et du mode de vie libéraux contemporains. La prostituée doit se rabaisser en tant qu’objet sexuel mais fait «saigner» son client tout en paradant en société pour contrecarrer son activité jugée dégradante.

Puis, l'«enchantement» : une émission télé portant sur le sujet et la rencontre d'un sportif paralympique (sic) vont lui faire prendre conscience de l'enfer dans lequel elle s'est mise ; elle cherchera alors a en sortir progressivement au point de renier et d'oublier définitivement le «plus vieux métier du monde». Et de revenir à la «norme».

Le livre témoigne de toute la folie de ce monde pris dans l'étau du sexe et de l'argent. Cette profession met en lumière ces deux vices profonds de l'humanité, normalement dissimulés dans des transactions virtuelles ou des chambres obscures... C'est bien le drame de la prostitution – et de notre époque – vues... de l'intérieur.


Jean-Laurent Glémin
( Mis en ligne le 03/06/2013 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd