L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 25 juin 2019
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  People / Spectacles  
 

Le Groupe pop-rock français
Christian Eudeline   L'Aventure Indochine - L’Histoire singulière d’un groupe mythique
Prisma 2018 /  19,95 € - 130.67 ffr. / 348 pages
ISBN : 978-2-8104-2548-8
FORMAT : 15,3 cm × 23,1 cm
Imprimer

Né en 1981, le groupe Indochine a traversé des tempêtes identiques à tous les plus grandes formations rocks de sa génération : des succès discographiques, des séparations inattendues, des traversées du désert, des disparitions brutales, des critiques acerbes, des parodies télé... Près de 40 années après sa création, c’est le seul groupe français rescapé des années 80 et celui qui actuellement, et depuis Noir Désir, vend le plus de disques. Du coup, le groupe, mené par Nicola Sirkis (né en 1959), est devenu mythique, réunissant des centaines de milliers de personnes à chaque tournée ; chaque nouvel album est un événement médiatique.

Trois périodes définissent ce groupe de New Wave : 1982-1990 quand s’enchaînent les tubes FM inspirés (L’Aventurier, Kao Bang, 3è Sexe, 3 nuits par semaine, Des fleurs pour Salinger…), les accoutrements androgynes, les clips réalisées par Serge Gainsbourg et les tournées mondiales ; 1990-1999 quand les albums (malgré un bon renouvellement) se vendent moins bien – seulement 60000 copies pour Un jour dans notre vie en 1993, ce qui est surprenant lorsqu’on connaît les chiffres actuels de vente (entre 250000 et 450000 par album studio) ; Indochine connaît alors en son sein des crises majeures (dissolution quasi globale du groupe et mort prématurée du guitariste Stéphane, frère jumeau de Nicola). Enfin 1999-2019 : le succès ne se dément plus grâce à une équipe reformée autour du chanteur, et l’album Paradize (2002) qui s’écoule à 1.5 million d’exemplaires. Le son devient plus violent, le groupe plus mature, la voix de Sirkis plus assurée, les mélodies plus enivrantes et les thèmes plus sérieux.

Christian Eudeline, auteur, entre autres, de biographies sur Jean-Louis Aubert, Christophe et Michel Polnareff, décide de revenir sur la chronologie du groupe de manière très scolaire (il finit d’ailleurs par un abécédaire). Passant vite sur l’enfance des deux jumeaux et de la formation d'Indochine, il s’intéresse à la création des albums, de la production aux tournées, les ventes puis diverses collaborations. Le livre est un hommage à la discographie importante de ces artistes tout autant qu’une biographie sage et policée. Admirateur convaincu, Eudeline s’adonne même à une explication de texte de chaque morceau depuis 1982, ce qui n’évite pas le catalogue, des raccourcis curieux ou des interprétations personnelles (Sirkis et ses acolytes mélangent les références littéraires, sexuelles et musicales de manière très personnelle, créant un univers à la fois fantaisiste et adolescent).

Indochine s’entoure en fait depuis 20 ans d’éléments intéressants qui permettent un bon rendement et une intéressante progression sur un temps long, intervenant sur des albums que Sirkis contrôle d’une main de maître. Nous aurions aimé un regard plus critique et moins partisan mais telle est la matrice que l'auteur a fixée pour son projet : rendre un hommage total à ce type de musique française. Recommandons pour une approche plus profonde le polémique et obscur Starmustang (cité seulement deux fois par Eudeline) écrit par le troisième frère Sirkis en 2009, un ouvrage qui relève des aspects plus problématiques, notamment d'un Nicola qui se rêvait très tôt en icône du rock…

Parallèlement au succès, le groupe surfe sur une vague progressiste et postmoderne qui remonte à l’adolescence des musiciens. A bientôt 60 ans, Sirkis, fidèle a sa jeunesse, continue de proposer des textes engagés sur les thèmes contestataires de notre époque : l’antiracisme, la lutte LGBT, les problèmes de harcèlement scolaire, l’ambiguïté sexuelle, etc. S’il est aussi pertinent en sociologie que Bernard Menez en sport de combat, son discours n'a pas le poids de la crédibilité musicale de son œuvre. De plus, il a adopté une éthique de production assez rare dans le paysage musical français (refusant les compromis, luttant pour que les places de concert ne dépassent pas 40 euros, jouant sur scène plus de deux heures, se faisant rare dans les médias, prenant des positions parfois à contre-courant, etc.).

En 13 albums originaux, Indochine a réuni deux générations d'inconditionnels. Le livre de Eudeline revient de manière précise sur cette aventure artistique originale et unique en France. Le groupe comporte de gros bosseurs, fous de musiques qui proposent, tous les quatre ans, des albums qui collent à leur époque, avec comme leitmotiv une certaine mélancolie existentielle. Le livre tente de retracer objectivement l’art musical de cette formation recomposée, avec moult détails qui satisferont les amateurs de chansons françaises. Ce que l'on pourra remarquer après la lecture du livre et la diffusion des tubes d'Indochine, c'est la générosité indéniable d'une équipe qui a su fédérer pendant 40 an autour d'une musique inventive.


Jean-Laurent Glémin
( Mis en ligne le 30/01/2019 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd