L'actualité du livre
Pocheset Histoire  

Napoléon, de la mythologie à l'histoire
de Natalie Petiteau
Seuil - Points histoire 2004 /  9.50 €- 62.23  ffr. / 458 pages
ISBN : 2-02-063380-9
FORMAT : 11x18 cm

Natalie Petiteau collabore Parutions.com

De Napoléon à Bonaparte : Les masques de l'empereur

Au Panthon des grandes figures nationales, les Franais placent Napolon en deuxime position, devant Louis XIV et derrire le gnral De Gaulle. L'Empereur jouit donc encore d'une aura forte dans la mmoire collective. Quel enseignement tirer d'un tel palmars ? La "grandeur" d'un acteur historique ne renseigne pas sur le personnage lui-mme. Alors, comment apprhender l'individu pour connatre l'homme qui se cache derrire le mythe ? L'exercice est d'autant plus difficile que l'image du grand homme est encore aujourd'hui multiple.

Deux points de vue sur le personnage s'opposent encore aujourd'hui chez les historiens : au dictateur dcri par Maurice Agulhon, Jean Tulard oppose le portrait lnifiant d'un grand hritier de la Rvolution franaise et des Lumires. De nombreux autres regards se sont poss sur Napolon depuis sa mort; prenons parmi tant d'autres celui de Pierre Larousse, l'auteur du grand dictionnaire du XIXe sicle, dont la subjectivit volontaire est un dlice que font regretter nos encyclopdies aseptises. Il fait mourir le jeune Bonaparte Saint-Cloud le 18 brumaire : par le coup d'Etat, Bonaparte meurt et laisse place Napolon! Ces quelques exemples montrent quel point le personnage demeure controvers.

C'est ce monument que Natalie Petiteau, historienne spcialiste de l'Empire, consacre une tude. Napolon, De la mythologie l'histoire est l'histoire d'une histoire, l'analyse exhaustive des nombreux ouvrages consacrs l'Empereur et l'Empire : elle n'en mentionne pas moins de 26000 ! Il ne s'agit donc pas d'une biographie, pas en tout cas dans l'acception classique de ce genre historique et littraire. En effet, Natalie Petiteau ne fait pas le rcit linaire d'une existence. Elle dresse le bilan d'une production immense dont Napolon fut l'objet, en en dgageant les moments forts et les diffrentes interprtations. De cet exercice apparat le portrait kalidoscopique de ce personnage ambivalent.

Car Napolon Bonaparte est l'ambigut mme. Cette ralit est tant le fait de l'homme que de l'histoire dans laquelle il s'inscrit. Napolon est la croise des chemins de notre histoire, entre l'Ancien Rgime et la Rvolution, entre les temps modernes et contemporains. Homme de 1789, ayant vcu cheval sur deux sicles et deux poques, il suscite toutes sortes d'analyses. Cette polyphonie, il la doit presque lui-mme. Le point de dpart de Natalie Petiteau est ainsi l'incontournable Mmorial de Sainte-Hlne, rdig par Las Cases pendant l'exil de l'empereur Longwood. Ce testament, qui prend la forme la fois de mmoires, relve aussi de l'autobiographie, de la biographie, de la propagande et du programme, renferme tout et son contraire concernant l'homme et l'oeuvre.

Les questions que suscite cet ouvrage sont celles des dtracteurs et des hagiographes de l'Empereur pendant deux sicles. L'historienne, aprs avoir rappel les diffrents portraits de Napolon crits depuis le Mmorial, tant en littrature qu'en histoire, portraits partags entre deux lgendes opposes, consacre la partie centrale de son ouvrage au bilan historiographique relatif ces diffrentes polmiques : Napolon fut-il un dictateur ou un prince libral, le restaurateur des cours royales ou le continuateur de la Rvolution, l'ambitieux conqurant de l'Europe ou le dfenseur d'une France dont il propagea les idaux universels, l'un des prcurseurs de l'Union Europenne? A toutes ces questions, Natalie Petiteau consacre des chapitres clairs et complets.

Aujourd'hui, si l'on voit en lui le continuateur de la Rvolution, on n'adhre plus l'image du prince libral vhicule par le Mmorial. S'il assuma l'hritage des guerres rvolutionnaires, son ambition ne fit qu'attiser le feu des canons. Quant au prcurseur de l'Europe moderne, il n'a exist que dans les discussions de Sainte-Hlne. En revanche, il joua un rle dcisif dans la promotion des nationalits en Europe, que ce soit directement en proposant le modle national franais, ou par raction contre son oppression dans le cas de l'Allemagne.

L'ouvrage montre trs bien le fort tropisme hagiographique dont a joui l'Empereur pendant trs longtemps, jusqu'au milieu de notre sicle. Que ce soit en France ou l'tranger, c'est le grand homme qui prime. La lgende noire pse peu face la lgende dore, des chansons populaires de Branger en France, jusqu'aux synthses historiques rapidement amorces un peu partout en Europe, en passant par les crits hroques d'un Stendhal, qui fit de l'Empereur guerrier le modle des "enfants" du XIXe sicle, de toute une gnration de Julien, Lucien et Fabrice. Ceci explique que pendant trs longtemps l'histoire ne fit le rcit de l'Empire que sous les traits de son personnage principal et toujours avec un certain biais subjectif, qu'il relve de la dithyrambe ou du pamphlet (pensons notamment l'histoire de l'Empire par Albert Sorel, qui Gabriel Monod reprocha un point de vue quelque peu ractionnaire au dbut du XXe sicle).

Cette tendance hagiographique est parfaitement illustre par la drive de la Revue des tudes napoloniennes, fonde en 1912 par Edouard Driault. Si le point de dpart de cette revue, malgr un penchant apologtique vident, tait de mettre en place un vritable centre d'tudes, fond sur la recherche et la publication de documents, trs rapidement, l'entreprise sombra dans la mythologie dithyrambique.

On apprciera la mise en vidence de l'volution des portraits de ce "professeur d'nergie", pour reprendre le mot de Maurice Barrs. En particulier, l'auteur fait comprendre que, du ct mme des romantiques, Napolon ne fut au dpart qu'un pendable "Buonaparte", l'accent mis sur les origines italiennes du malfrat, tratre qui fit excuter le duc d'Enghien, servant mieux faire son procs. Chateaubriand est l'auteur d'un De Buonaparte et des Bourbons qui ne laisse pas deviner l'admiration que le mme auteur dessine nettement dans ses Mmoires d'outre-tombe. Charles Nodier est, de mme, l'auteur d'un Napoleone aux accents svres, svrit que l'on retrouve sous les plumes d'autres grandes figures du romantisme franais comme Germaine de Stal, Victor Hugo, Lamartine, ou Lord Byron en Angleterre. L'hagiographie napolonienne trouvera ensuite une aura plus favorables du ct des crivains romantiques.

Ce n'est que depuis un demi-sicle que les historiens font l'effort de passer outre ces rflexes et tudient l'Empire avant l'Empereur. Aujourd'hui, l'histoire s'intresse plus aux aspects conomiques, sociaux, politiques et culturels de la priode qu' une histoire vnementielle focalise sur un seul personnage. Natalie Petiteau est d'ailleurs elle-mme l'auteur d'une thse sur la noblesse d'empire et de plusieurs ouvrages visant reconsidrer les approches sur la priode.

Napolon, De la mythologie l'histoire est donc un ouvrage de rfrence. Cependant, l'angle historiographique et bibliographique, le nombre important des citations et l'esprit de synthse qui l'animent rebuteront peut-tre les lecteurs peu familiers de ce moment de notre histoire. Une bonne connaissance de l'Empire est en effet ncessaire pour apprcier ce travail sa juste valeur.

Thomas Roman
( Mis en ligne le 28/04/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)