L'actualité du livre
Jeunesseet Albums  

L'Invention des oiseaux à plumes - Et autres fables en boîtes
de M. Xabi et Olivier Thiébaut
Sarbacane 2006 /  17.50 €- 114.63  ffr. / 33 pages
ISBN : 2-84865-123-7
FORMAT : 29,0cm x 29,0cm

Surréaliste

Il ne sagit pas dans cet ouvrage seulement dinventions scientifiques ayant dfray la chronique dun autre temps, mais dinventions tout court : de celles qui nous viennent lesprit propos de tout et de rien. Seize sujets aussi communs que laspirateur, le robinet et la roue, ou encore la baleine, la poule et le loup, sont abords par les auteurs qui nous expliquent, images lappui, comment les choses et les animaux qui nous entourent sont devenus ce quils sont un peu la manire dont un Kipling, dans les Histoires comme a, nous explique comment le chameau eut sa bosse.

Certaines de ces fables commencent comme il se doit, surtout lorsquil sagit de loups, par il tait une fois, mais la plupart sont introduites par Avant. Comme celle concernant les oiseaux : Avant, les oiseaux polluaient beaucoup. Il y avait des oiseaux moteur, des oiseaux huile et des oiseaux hauts-fourneaux. A cause d'eux, le ciel tait tout le temps noir et nuageux. Alors, dans une usine oiseaux, un ingnieur eut l'ide de faire des oiseaux qui ne polluaient pas. Des oiseaux cent pour cent naturels. Exposition limpide pour arriver ce quil fallait dmontrer : Et cest ainsi quil y eut des oiseaux avec des plumes.

Ces fables dmonstratives, dont les CQFD tiennent lieu dapologues, nous apprennent comment les poissons ne devinrent pas les tres les plus inventifs du monde ou pourquoi les roues carres furent oublies dans un grand placard mauvaises ides, avec les chapeaux de verre et les savons qui dansent.

Xabi M. (Franois-Xavier Molia), qui est plus connu pour ses romans (Fourbi, Supplment aux mondes inhabits, Le Contraire du lieu) que pour ses albums jeunesse, nous avait pourtant dj emmens lan dernier dans un beau voyage imaginaire au royaume de Lon Flibuste, roi dune trs petite le, o les gens ont peu de mots. On se souvient alors de logre Saturnin, qui se nourrissait de grands mots et de beaucoup de mensonges Faut-il donc douter que cette fois encore lauteur ne nous dise pas la vrit ? Est-ce bien vrai quavant les poules avaient tout le temps froid ? Quavant les zbres taient rouges et trs libres ? Quavant [encore et toujours] les dictionnaires racontaient nimporte quoi ? Quimporte tout cela puisquon se mit faire des romans. Cest bien dimaginaire quil sagit, et limaginaire ne ment jamais, il invente.

Xabi M. nauraient pu trouver meilleur comparse quOliver Thibaut pour montrer au regard ces histoires de mots. Car tous deux sont piqus de surralisme ! Le surralisme des dbuts, celui des bric--brac, des botes fatras et des collages loufoques. Et justement, Olivier Thibaut a 20 ans de botes fatras derrire lui : il trouve, collectionne, additionne, superpose les objets les plus insolites et les plus communs, dans des botes qui servent de scnes une thtralisation du quotidien. Voil un album qui plaira tous ceux qui aiment la posie des mots et des images, mais encore lhumour, car cet album en est plein. Nous saluons aussi lexcellent travail des photographe et maquettiste de cet ouvrage, qui participe la rputation des ditions Sarbacane.

Rachel Lauthelier-Mourier
( Mis en ligne le 24/10/2006 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)