L'actualité du livre
Jeunesseet Romans d'aventures  

Louis le Galoup - Tome 2 - Les nuits d'Aurillac
de Jean-Luc Marcastel et Jean-Mathias Xavier
Nouvel Angle - Matagot 2009 /  15 €- 98.25  ffr. / 290 pages
ISBN : 978-2-354-50068-9
FORMAT : 15cm x 23cm

Voir aussi :

- Jean-Luc Marcastel, Louis le Galoup - Tome 1. Le village au bout du monde, Nouvel Angle (Matagot), Janvier 2009, 290 p., 15 €, ISBN : 978-2-354-50045-0


Occitanie et Fantasy

Un récit, savoureux, fort, charpenté, qui roule à vive allure ; un récit qui se place dans la longue tradition des conteurs aux veillées. Pari réussi ! Jean-Luc Marcastel raconte avec verve et talent une histoire de loups garous, de bons et de méchants, de lutte inexpiable entre bien et mal. On est ailleurs, dans un autre temps, alors qu’une grande brèche, autrefois, a détaché l’Occitania du reste du monde.

Près de la brèche se passent des phénomènes étranges et terrifiants, le Mal rôde et transforme tout, faune, flore et hommes. L’action commence longtemps après l’ouverture de la brèche, à une époque qui a toutes les caractéristiques du Moyen Âge. Dans un château fort au maître minable, le seigneur de Marfon, deux adolescents, Louis et Séverin, sont les fils cadets et mal aimés du maître des lieux. Menant la vie quotidienne de jeunes seigneurs de leur âge, ces derniers vont brusquement se trouver jetés dans le torrent d’une histoire qui les dépasse et qu’ils vont devoir accepter. Tout bascule autour d’eux : leur identité, leur entourage. Ils vont découvrir leurs qualités, apprendre à dominer leurs défauts, et, aidés par quelques adultes, affronter leur destin. Un roman d’initiation et d’apprentissage, les règles du genre étant fort bien maîtrisées par Jean-Luc Marcastel.

Les deux premiers volumes de la série sont prometteurs : le suspense est constant, avec pour cadre un Moyen Âge vraisemblable, mais aussi une dimension fantastique, avec les galoups, hommes loups, transformés par la Brèche, mais qui ne sont pas nécessairement serviteurs du mal, et d’autres êtres plus terrifiants encore. Des promesses de bonheur, une jolie «sorcière», la «Roussote» Margot, qui accompagne Louis et Séverin et est dotée de mystérieux pouvoirs au service du Bien.

En fin de volume : un recueil d’illustrations au crayon de Jean-Mathias Xavier, qui traduit bien l’esprit du texte et permet de poursuivre le rêve. Jean-Luc Marcastel a aussi conçu pour chacun des volumes un glossaire et un recueil de savoureuses recettes de cuisine occitane.

Au total, la série comporte 5 volumes qui enchanteront les jeunes lecteurs à partir de 9/10 ans, mais qui pourront plaire aussi aux amoureux de l’Occitanie… et aux fervents de fantasy. Une réussite : à recommander.

Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 30/09/2009 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)