L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Période Contemporaine  

Alger 1940-1962 - Une ville en guerres
de Jean-Jacques Jordi et Guy Pervillé
Autrement - Mémoires 1999 /  19.85 €- 130.02  ffr. / 261 pages
ISBN : 2-86260-888-2

Alger, un lieu de mémoire franco-algérien

La collection Mmoires se fixe pour objectif de reflter "l'histoire des ides, des sensibilits, des crations dans le monde au travers des lieux symboles saisis des moments charnire de bouillonnement ou de rupture". Alger, cit minemment symbolique, s'inscrit sans nul doute dans cette perspective. On ne saurait nier cependant que l'exemple, s'il est judicieux, n'en est pas moins particulirement dlicat. Carrefour historique, politique, conomique, commercial, ethnique, religieux et culturel, Alger interroge et dconcerte. Cette complexit, loin de dcourager les auteurs de ce numro, semble au contraire avoir excit leur apptit d'analyse, de problmatique et de synthse. L'originalit, la rigueur et la richesse de ces travaux sont incontestablement la hauteur de l'enjeu.

Original, cet ouvrage l'est assurment par sa spcificit locale et par sa transversalit chronologique. La bibliographie consacre au seul Alger est en effet assez pauvre. Autant Alger peut-tre considr comme un ensemble clos pour la priode de la Seconde guerre mondiale (quand cette mtropole fut la capitale de la France en guerre), autant une telle restriction gographique n'a gure t aborde pour la priode postrieure. Cette tude s'y attelle avec brio. Observer la vie et les volutions de cette ville pendant l'entre-deux-guerres que fut la priode 1945-1954 est videmment trs fcond.

En effet, si la "Toussaint rouge" de novembre 1954 fut essentiellement un phnomne rural, les mutations et les bouillonnements citadins constituent un facteur essentiel dans le dclenchement de l'insurrection nationaliste. De mme, l'tude d'Alger pendant la guerre d'Algrie stricto sensu s'avre novatrice: elle permet de comprendre le rle de la "capitale algrienne" comme centre incontest du pouvoir civil et militaire, dpouillant Paris de ses prrogatives essentielles, hormis peut-tre, et dans une certaine mesure seulement, la nomination des hauts responsables civils et militaires. Rsumant cette transversalit, les auteurs ont choisi un sous-titre judicieux : "une ville en guerres".

La rigueur de ce livre, quant elle, se manifeste tout au long de ces travaux. Rigueur dans la structure. Rigueur dans l'utilisation des sources. Quatre parties chronologiques charpentent l'ouvrage : si ce n'est gure novateur, cela permet en revanche de saisir d'emble l'articulation des vnements algrois et donc, dj, de commencer les comprendre. De mme, chaque partie, compose d'une synthse et d'tudes plus singulires, s'avre des plus pdagogiques. En ce qui concerne les sources, tous les travaux sont fonds sur une bibliographie solide et souvent originale. Mais la vritable valeur ajoute rside dans l'exploitation d'archives trop mconnues. Les auteurs, Guy Pervill en particulier, ont en effet dpouill avec profit une partie des fonds du centre des archives d'outre-mer (C.A.O.M.) consacrs l'Algrie, et notamment les archives du Gouvernement gnral de l'Algrie et de la prfecture d'Alger. Ainsi, plus qu'une lgante synthse, cet ouvrage apporte l'historien des informations nouvelles.

Il est ncessaire, en dernier lieu, d'insister sur la richesse du livre qui repose tant sur la diversit des thmes traits que sur les modes d'approche choisis. Si les aspects politiques et militaires sont bien sr abondamment tudis, des domaines davantage mconnus sont galement abords. Parmi ces derniers sujets, on peut particulirement mentionner l'analyse de l'effervescence qui anime l'immigration espagnole au lendemain de la capitulation de 1945, une prsentation de la vie culturelle algroise (francophone ou arabisante) ou encore une rflexion sur les enjeux architecturaux de 1945 1962. La multiplicit des approches constitue un des meilleurs atouts de l'ouvrage. Aux synthses qui permettent une prsentation claire du contexte, succdent des monographies dtaillant certains aspects des problmatiques (parmi d'autres : l'exclusion des enfants juifs des coles sous la Rvolution nationale, la bataille d'Alger de 1957). Notons aussi la prsence de biographies finement choisies (Jacques Chevallier, Monseigneur Duval) et d'un entretien avec Jos Aboulker, pilier de la rsistance algroise et acteur majeur du dbarquement de novembre 1942. Prcisons enfin que la diversit des auteurs permet une juxtaposition et un croisement des points de vue trs fertiles.

Sans doute est-il inutile de proposer une ultime louange de ce livre. Ajoutons simplement qu'il ouvre chaque historien des pistes de recherche particulirement nombreuses. Aussi est-on en mesure d'esprer qu'il saura susciter de nouveaux travaux, tant sur la ville d'Alger proprement dite, que sur les aspects encore mconnus des vingt dernires annes de la prsence franaise en Algrie.

Guillaume Zeller
( Mis en ligne le 13/08/2001 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)