L'actualité du livre
Histoire & Sciences socialeset Témoignages et Sources Historiques  

Regard d'un Parisien sur la Commune - Photographies inédites de la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris
de Jean Baronnet
Gallimard - Paris Bibliothèques 2006 /  35 €- 229.25  ffr. / 175 pages
ISBN :  2-07-011868-1
FORMAT : 25,5cm x 26,5cm

La Commune de Blancard

Catalogue dune exposition la Bibliothque Historique de la Ville de Paris, cet ouvrage vient dignement rendre hommage un photographe amateur mconnu, Hippolyte Blancard, pharmacien de son tat, et adepte passionn de la photographie.

Lensemble des ngatifs des photographies de Blancard tait dpos la BHVP et navait jusqualors fait lobjet daucune prsentation. Le fonds de ces photographies indites, sans doute donn la BHVP peu avant la Grande Guerre ou peu aprs 1940, avait en effet t remis sans tre accessible au public en raison du dlicat maniement de ngatifs stroscopiques sur verre. Grce Jean Baronnet, cinaste et grand connaisseur de la Commune, la numrisation des clichs a pu tre entreprise.

Les ngatifs des photos de Blancard constituent un tmoignage exceptionnel tant par la nature des sujets prsents que par la priode couverte le sige de Paris par les armes prussiennes de novembre 1870 fvrier 1871, le second sige de Paris par les armes versaillaises ainsi que la guerre des rues qui fait rage et sachve par la lugubre semaine sanglante, du 21 au 28 mai 1871. Lintrt de ces photographies reproduites avec une lumineuse qualit de noir et blanc est avant tout documentaire : si la Commune et ses destructions ont t amplement photographies en particulier par quelques grands noms comme Andr Disdri ou Auguste Bruno Braquehais (dont quelques clichs sont reproduits dans louvrage), le sige est moins connu et lampleur des bombardements, dont on prend la mesure en constatant les dgts sur les ruines de Saint-Cloud ou les nombreux ponts dtruits, prfigure les guerres totales du XXe sicle.

On dcouvre des paysages de la banlieue parisienne sous un jour indit : abims, ravins par les tranches mais dans lesquels des hommes, des femmes, des enfants posent gravement devant lobjectif de Blancard. Le second sige de Paris nous donne voir des vues de barricades, des troupes campant dans le jardin du Luxembourg reconverti en artillerie pour la Garde nationale. Ce qui tonne le lecteur, cest de constater quel point Blancard semble libre de ses mouvements pour aller photographier aussi bien les faisceaux de la Garde nationale place Vendme que les pices dartillerie des bastions sur les fortifications. De mme, durant la semaine de mai o les combats font rage, il se rend dans les rues et photographie les magasins incendis, les ruines du ministre des Finances, rue de Luxembourg (sujet pris des photographes mais vu sous un angle original) et surtout lincendie du Palais de Justice et de la Prfecture de Police : mont sur les toits, en plein jour, il nous montre les funestes panaches de fume qui envahissent tout le centre de Paris. Lpisode est un des plus fameux de la Commune mais on en navait jusquici quune seule photographie, prise de Montmartre. Les ruines enfin font lobjet de la dernire partie de louvrage : alors que la vie reprend peu peu son cours, Blancard, comme de nombreux photographes fascins par les vestiges du Paris historique, photographie les lieux de pouvoir, le palais des Tuileries dvast ; le palais de Justice et bien sr lHtel de Ville. Parfois ces clichs sont peupls de passants, de travailleurs qui dblaient, de gendarmes, dune vendeuse de vin, autant de tmoins anonymes qui humanisent ces terribles clichs et suggrent le retour la normale dune ville encore peuple, malgr les 36 309 arrestations opres la suite de la reddition des Communards.

Au-del du fantastique reportage photographique livr par cet anonyme pharmacien, on doit reconnatre les indniables qualits artistique dun homme qui, comme le remarque Jean Baronnet dans sa prcieuse introduction, sloigne aussi des conventions par le choix de cadres audacieux, ce dont le clich du Ministre des Finances est une illustration. Ce catalogue rend justice au travail dun artiste dont lhistoire retiendra dsormais le nom et fait aussi partie des indispensables pour qui sintresse lhistoire de la Commune et du XIXe sicle en gnral.

Claire Barillé
( Mis en ligne le 13/02/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)