L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 24 novembre 2017
  
 
     
Le Livre
Beaux arts / Beaux livres  ->  
Peinture & Sculpture
Arts graphiques
Architecture & Design
Photographie
Histoire de l'art
Manuels & guides
Beaux livres & Catalogues

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Beaux arts / Beaux livres  ->  Architecture & Design  
 

Au source des modernités classiques
Alexander Tzonis   Phoebe Giannisi   Architecture grecque classique - La construction de la modernité
Flammarion 2004 /  75 € - 491.25 ffr. / 279 pages
ISBN : 2-08-011089-6
FORMAT : 25x33 cm

L'auteur du compte rendu : Emmanuel Cros étudie l’architecture au Bauhaus de Weimar en Allemagne.
Imprimer

Alexander Tzonis et Phoebe Giannisi livrent un ouvrage d’analyse approfondi, d’une vraie érudition, sur l’architecture grecque classique. La méthode scientifique d’observation des subsistances des constructions et des sites, et l\'examen des descriptions dans les textes antiques, grecs et romains, constituent une étude très fouillée. Ces sources sont enrichies d’une documentation exceptionnelle de relevés archéologiques et d’images de la première moitié du XXe siècle, avant que le tourisme n’occupe les sites. Le choix de reproduction en héliogravure magnifie les photographies pierreuses et ciselées d’un Serge Moulinier, les vues amples et justes d’un Frédéric Boissonas. L’excellence de l’iconographie est un miroir exact de la rigueur documentaire de ce livre.

Les auteurs réexaminent l’architecture grecque ancienne dans ses traces visibles avec un regard distancié et interrogatif sur toutes les interprétations et reconstitutions successives des siècles passés. La mémoire sélective des Grecs eux-mêmes, l’«usage extensif du système» par les Romains puis la Renaissance européenne ont valu des réécritures différentes de l’antiquité. Nombreuses sont les idéologies qui ont projeté leurs ambitions sur ces architectures et tenté des résurrections des formes grecques pour régénérer leurs époques. Si ces architectures aujourd’hui encore nous captivent, c’est pour les raisons non complètement révélées de leur création.

Tzonis et Giannisi s’attachent à expliquer les processus d’engendrement de ces bâtiments, et leurs vocations dans leur époque. La dénomination «classique» recouvre le «moment où les relations entre des catégories régionales préexistantes aboutirent à un système universel de pensée architecturale» (p.41). Le canon classique est donc constitué par un système — une poétique de l’espace — appliqué méthodiquement à la planification de tous les édifices. Ce canon est devenu «institutionnel» au fil des réalisations, synonyme de «style pur», base d’un modèle normatif pour une diffusion large. Les «ordres» — dorique, ionique, corinthien — sont des «genres» distincts et parfois combinés d’un même système global. L’architecture grecque classique «élabora un système de représentation du monde social et naturel, fondé sur des normes (…) elle touche à la créativité, à l’intelligence et à la capacité des hommes, dans leur identité communautaire, à interpréter et à bâtir le monde.» (pp.9 et 13)

Les Grecs, comme «techniciens cosmopolites», ont énormément emprunté aux cultures étrangères et réinterprété les influences extérieures, habiles à «préserver un équilibre fragile entre les forces de la tradition et les instincts compétitifs de leur culture» (p.21), soucieux d’innovation, d’ingéniosité et d’excellence plus que d’avant-garde et d’authenticité. «Pour des communautés aussi curieuses, ouvertes et compétitives que les Grecs d’alors, c’était chose commune d’échanger des informations, de critiquer et d’apprendre de façon «transdisciplinaire» (pour emprunter une expression contemporaine).» (p.202). L’architecture s’informait de la sculpture, de la poésie, du théâtre, de la rhétorique, de la musique et inversement. Les auteurs montrent combien il s’agit, dans l’histoire, de l’une des premières manifestations d’une architecture savante de cette ampleur, voyant naître là des traits de modernité.

Tzonis et Giannisi insistent sur «l’interaction entre divers modes de construction au sein d’un même système d’intelligence spatiale. Cette grande trouvaille de l’architecture grecque» (p.29). De la notion primordiale de système basé sur une structure hiérarchique récursive, avec des niveaux combinés, découle la nette «catégorisation des édifices», fondatrice de types de bâtiments, qui témoigne de «l’effort obsessionnel de la culture grecque visant à identifier des objets» (p.193). «L’objet-édifice (…) est conçu et construit au moyen d’une hiérarchie d’éléments gigognes» (pp.203 et 211) basée sur le rapport entre ces éléments et la gradation des parties, à l’inverse d’une méthode arithmétique de définition. L’ordonnance enfin naît de l’emplacement et de la configuration, virtuosités de ces concepteurs de l’antiquité. Les Grecs construisaient avant tout des objets mentaux, usant des concepts de composition et de déconstruction, des notions de commencement et de fin.

Cet ouvrage révèle une exceptionnelle compréhension architecturale du monde grec, savante de l’histoire. Alexander Tzonis, professeur émérite aux multiples domaines d’investigation, remarque au sujet des apports à son analyse que «beaucoup d’autres idées proviennent de [ses] recherches sur la Renaissance et le classicisme du XVIIe siècle.» (p.11). La synthèse qu’il propose avec Phoebe Giannisi démontre que l’architecture grecque classique a conservé une capacité à nourrir les recherches de la modernité. Car «voilà pourquoi les formes antiques, même si elles nous parviennent sous forme de fragments disjoints, sont si émouvantes, si palpitantes : elles reflètent le système d’intelligence spatiale qui les engendra jadis.» (p.41).


Emmanuel Cros
( Mis en ligne le 15/03/2005 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd