L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 25 juillet 2017
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Littérature  
 

La Ville des maudits
Carlos Ruiz Zafón   Le Jeu de l'ange
Pocket 2010 /  8.10 € - 53.06 ffr. / 666 pages
ISBN : 978-2-266-19423-5
FORMAT : 11cm x 18cm

Traduction de François Maspero

Première publication française en août 2009 (Robert Laffont)

Imprimer

Carlos Ruiz Zafón avait publié en 2001 à Barcelone L’Ombre du vent, qui avait immédiatement remporté un grand succès ! Le Jeu de l’Ange (2008), comme L’Ombre du vent se passe à Barcelone. On retrouve des personnages communs, et le même cimetière des livres oubliés. Ce cimetière où, si l’on est introduit auprès de l’étrange gardien, on peut se perdre, et adopter au hasard des rayons un livre, que l’on s’engage désormais à protéger ; on peut aussi en abandonner un autre…

Surtout - à la fois toile de fond et paysage (pour ne pas dire personnage) central - on retrouve cette Barcelone insensée de la fin du XIXe siècle et des premières décennies du XXe. Une Barcelone où les architectes s’en sont donné à cœur joie, avec des projets tous plus fous les uns que les autres, au lendemain du grand incendie de 1888.

L’Ombre du vent commençait en 1945, là où se termine Le Jeu de l’Ange qui débute en 1917. Le narrateur est David Martin, écrivain qui a commencé comme journaliste à la Voz de industria, et a connu la célébrité sous le pseudonyme d’Ignatius B. Samson en écrivant Les Mystères de Barcelone, roman à épisodes, résolument inscrit dans la grande tradition du roman populaire. David Martin a perdu jeune son père, assassiné sous ses yeux, mais est entouré de deux hommes plus âgés qui, chacun à sa façon, servent de substitut paternel : le libraire Sempere qui le fournit en livres depuis sa plus tendre enfance et lui a fait découvrir Les Grandes espérances de Dickens. C’est aussi Sempere qui le conduit au cimetière des livres oubliés d’où il ressort, un livre à la main. La seconde figure paternelle est celle de Pedro Vidal, riche barcelonais et écrivain médiocre qui, lui, a mis le pied à l’étrier en le faisant entrer au journal et suit sa carrière avec attention. Autour de ce trio essentiel, deux femmes, Cristina et Isabella, le fils de Sempere, des policiers…

Une histoire complexe qui commence, une fois le décor campé, lorsque le narrateur rencontre un mystérieux André Corelli qui se dit éditeur. À partir de cet instant, tout dérape : le narrateur perd ses repères dans un marché que l’on devine vite diabolique et surnaturel, nouvelle lecture de Faust… David Martin, en se laissant séduire imprudemment, va se laisser entraîner et entraîner le lecteur dans des abîmes. Son univers se délite, tout disparaît, les frontières entre mort et vie, passé et présent, se font poreuses. Et Carlos Ruiz Zafón se jette avec jubilation dans un immense roman gothique, revisite tous les ingrédients du genre, et les accumule à l’excès. Là où L’Ombre du vent attisait la curiosité, et avait un réel parfum de nouveauté, Le Jeu de l’Ange lasse un peu par trop de redondances, trop de rebondissements attendus. Les personnages sont peu fouillés, les situations répétitives, on devine vite où Carlos Ruiz Zafón veut conduire son lecteur docile.

Bref, était-il vraiment indispensable de donner un début à L’Ombre du vent ? On peut en douter. Carlos Ruiz Zafón a toutes les qualités d’un romancier populaire (au bon sens du terme), mais dans cet épais roman il en gâche une partie en succombant à la facilité des excès.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 10/11/2010 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd