L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 26 juillet 2017
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Histoire  
 

''La vraie demeure des rois''
Thierry Sarmant   Jean-François Hébert   Fontainebleau - Mille ans d'histoire de France
Tallandier - Texto 2017 /  10,50 € - 68.78 ffr. / 446 pages
ISBN : 979-10-210-2669-8
FORMAT :  12,0 cm × 18,0 cm

Première publication en avril 2013 (Tallandier)

Thierry Sarmant collabore à Parutions.com

L'auteur du compte rendu : Matthieu Lahaye est professeur agrégé d'histoire et docteur en histoire moderne. Il enseigne en classes préparatoires littéraires à Saint-Ouen.

Imprimer

C'est ainsi que Napoléon avait l'habitude de qualifier ce château qui attire aujourd'hui 400 000 visiteurs par an, beaucoup moins que Versailles et ses 6 millions de touristes.

Pourtant, le château de Fontainebleau fut l'une des résidences les plus appréciées par les souverains français depuis la construction de son donjon par saint Louis. Sa forêt giboyeuse faisait les délices de la cour et sa situation géographique, près sans l'être de la capitale, offrait tour à tour la possibilité de prendre de la distance, de se ménager du repos ou de se mettre à l'écart du jeu politique.

À leurs manières, tous les rois laissèrent une trace dans cette maison à l'architecture composite, construite moins pour impressionner que pour accueillir les loisirs de la cour. François Ier, le vrai créateur du château, en fit une vaste demeure Renaissance avec notamment la construction d'une galerie splendide décorée par Le Rosso. Henri II y fit aménager la salle de bal, Henri IV construisit la cour des offices, la galerie des cerfs et de la belle cheminée dont il ne reste que quelques décors, sans oublier la chapelle de la Trinité aux peintures influencées par la chapelle Sixtine. Louis XIII réaménagea profondément les intérieurs avec les grands appartements du roi. Le XVIIIe siècle fut un siècle à double tranchant pour cette résidence royale car la construction de l'aile Louis XV par Gabriel devait faire disparaître l'un des plus grands joyaux du règne de François Ier et de son école de Fontainebleau, la galerie d'Ulysse peinte par Primatice. Louis XVI, de son côté, ne ménagea pas ses efforts comme le prouve le sublime boudoir de la reine.

Contrairement à Versailles, dont le symbole absolutiste était trop fort, Fontainebleau fut honoré de la présence des souverains du XIXe siècle. Napoléon Ier, Louis-Philippe et Napoléon III y laissèrent leurs marques en restaurant les décors anciens, en meublant les appartements ou en créant quelques curiosités comme cet étonnant musée chinois de l'Impératrice Eugénie ou la salle de Lefuel, dernier théâtre de cour en France.

C'est toute cette histoire que nous raconte l'ouvrage de Thierry Sarmant et du directeur du château, Jean-François Hébert. Mais pour une fois ce n'est pas tant l'histoire du bâtiment et de ses décors, bien étudiés par ailleurs, qu'une histoire au château qui nous est donnée à lire. Dans cette suite de chapitres courts, clairs et bien écrits, on apprend avec plaisir les mille turpitudes de ce lieu chargé d'histoire. Cet ouvrage est aussi une invitation à redécouvrir cette belle demeure injustement négligée par le public.


Matthieu Lahaye
( Mis en ligne le 26/05/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd