L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 24 août 2017
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Policier & suspense  
 

Hallucinose
Boileau- Narcejac   Les Nocturnes
Gallimard - Folio policier 2015 /  6.5 € - 42.58 ffr. / 185 pages
ISBN : 978-2-07-046507-1
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm
Imprimer

L’écriture à quatre mains de Pierre Boileau et Thomas Narcejac a donné de nombreux romans de la littérature policière, souvent adaptés au cinéma (Clouzot, Hitchcock). Avec Nocturnes, paru en 1992, Boileau ayant disparu en 1989, c’est Thomas Narcejac qui signe le roman.

Le docteur Maurice Lamireau se terre dans un hôtel miteux de Paris et tient un cahier dans lequel il relate son parcours d’agent secret, de taupe, tout son mystère. En 1968, les étudiants luttent contre les CRS et les gardes mobiles, leur balançant des pavés. Dans les rangs des deux parties, de petites blessures sont à déplorer... comme la cheville d’une étudiante, Tamara, que Lamireau est amené à soigner.

Subjugué par la jeune femme, communiste plutôt de cœur que par idéologie, il n’a d’yeux que pour cette envoyée du KGB, lui qui, au fond, est aspirant bourgeois. Leur rencontre scelle son destin ; il se livre, pieds et poings liés, victime consentante. Il abandonne ses études de médecine en quatrième année, il change de nom, devient le faux docteur Molyneux et part diriger à Vichy une clinique privée dont les patients sont des artistes, des intellectuels, des industriels. Son rôle est de les épier et de rédiger des rapports sur eux pour Tamara, contre un train de vie luxueux : «C’est le personnel qui n’est pas ce qu’on croit. Moi, pour commencer, je ne suis pas médecin. Pourquoi ? Tout simplement parce que si je me montre indocile, on me tient et il en va ainsi de tout le monde, les plus gradés occupent en général les postes les plus humbles. Notre jardinier n’est pas originaire de la Lorraine. Il est commandant du KGB et ainsi de suite. Chacun surveille chacun» (p.85).

Vingt ans plus tard, la machine s’est enrayée ; il est recherché par la police et se cloître dans sa chambre d’hôtel, persuadé que les services secrets russes occupent la chambre voisine et veulent sa peau, bien que le bloc de l’Est soit largement fissuré.

C’est une histoire à mi-chemin entre le thriller politique et la fiction psychanalytique. Lamireau est-il atteint de délire de persécution, de paranoïa, ou bien est-il vraiment poursuivi et filé par des agents du KGB voulant le soustraire à la justice française en le faisant disparaître : une spirale infernale à la limite du fantastique et du croyable, l’hallucination étant la maladie de la solitude et de l’abandon. Pourtant, tout est minutieusement agencé ici, comme chronométré, et l’épilogue tombe comme un couperet.

Un vrai plaisir que ces retrouvailles avec l’écriture particulière de Boileau-Narcejac, époustouflante de précision, turbine à suspens.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 29/01/2016 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd