L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 17 août 2017
  
 
     
Le Livre
Poches  ->  
Littérature
Essais & documents
Histoire
Policier & suspense
Science-fiction

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Poches  ->  Policier & suspense  
 

Ville fantôme…
Emmanuel Grand   Les Salauds devront payer
Le Livre de Poche 2017 /  7,90 € - 51.75 ffr. / 469 pages
ISBN : 978-2-253-08607-9
FORMAT : 10,8 cm × 17,8 cm

Première publication en janvier 2016 (Liana Levi)
Imprimer

.«2015. Wollaing. Une petite ville du Nord à l'intersection de la D40 permettant de rejoindre l'autoroute et de la D13 reliant Douai à Valenciennes». Le décor est posé : naguère prospère, grâce à la grande usine locale Berga, désormais ruinée par la désindustrialisation de la région, Wollaing n'en finit pas de mourir, ville fantôme, hantée par les souvenirs. Peuplée de chômeurs, d'enfants qui jouent sur des places désertes devenues parkings pour des voitures hors d'âge, de familles aux fins de mois difficiles, d'estaminets où oublier le mal de vivre, de supermarchés bondés le mercredi après-midi. Au pied des immeubles : adolescents désoeuvrés et dealers à la petite semaine passent le temps. Là où aurait dû s'élever une médiathèque, un terrain de basket déglingué ; peu d'horizon dans cet univers gris.

Une société de pauvres qui se retrouvent au cabinet médical où exercent deux médecins impuissants à soigner la misère de leurs patients. Une société de pauvres à qui nul ne tend la main, qui se tourne vers des usuriers sans scrupule sévissant sur internet et paie le prix fort. Quelques notables - gros commerçants pour la plupart - qui chassent le week-end, prêtent une oreille complaisante au FN... Wollaing - et ses habitants - est le personnage principal de ce roman social sans complaisance, qui sonne juste.

Un roman social doublé d'une intrigue policière : une jeune fille, Pauline, qui rêve de s'enfuir, est assassinée sous les yeux du lecteur, deux policiers sont chargés d'élucider le meurtre. Un duo improbable qui répond aux règles du genre : Saliha Bouazem, à peine trente ans, lieutenant de police qui vient d'être nommée à Wollaing, et le commandant Erik Buchmeyer, la cinquantaine. La première se veut pragmatique, le second, policier chevronné, fonctionne à l'intuition.

À eux deux, ils vont remonter les pistes, traquer la vérité, Saliha en observant la réalité qui les entoure, Erik en interrogeant l'histoire de la ville et de l'usine aujourd'hui désertée. Le lecteur est d'ailleurs averti du poids de l'Histoire dès les premières lignes qui citent un extrait du discours de René Pleven à la Conférence de Brazzaville en janvier 1944, puis passent en juillet 1952 à Haïphong. Quel cheminement de la perte de l'empire colonial aux désastres de la désindustrialisation ?...

Emmanuel Grand entraîne ses lecteurs sans faiblir dans un récit noir, bien écrit, qui donne à voir le Nord, la beauté de ses paysages, de ses ciels gris, la poésie d'une usine abandonnée, le désespoir d'une société marginalisée, aux frontières de la nation, la violence quotidienne sous ses formes multiples. Il campe des personnages bien construits, dont chacun porte une fêlure discrète. Plusieurs générations, peu de femmes. Une société oubliée du reste du pays, qui survit malgré tout.

Un excellent roman qui se lit d'une traite, avec ses multiples rebondissements, jusqu'à la dernière page.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 10/02/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2017
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd